Musique

Benjamin Biolay - Le vol noir : "Ce n'était pas une attaque frontale contre le FN"

Benjamin Biolay - Le vol noir : "Ce n'était pas une attaque frontale contre le FN"
(c) Best Image
  • A-
  • A+

Benjamin Biolay s’explique enfin sur sa chanson « Le Vol Noir » qui avait suscité de nombreuses critiques. Le chanteur souhaitait exprimé son désarroi et notamment « le climat de démotivation électorale » en France lors des dernières élections européennes où le Front National avait remporté un grand nombre de voix.

Au lendemain des élections européennes, et de la victoire du Front National, Benjamin Biolay avait exprimé son ressenti à travers une musique. Le chanteur ne s’attendait surement pas à ce flot de critiques qu’il a reçu suite à ce nouveau titre. Pour la première fois, Benjamin Biolay revient sur l’affaire chez nos confrères des Inrocks. Il explique d’abord que le titre à mal été interprété. « Le Vol Noir » n’était en aucun cas une attaque frontale, bien au contraire.

« Oui, c’est la première fois que j’en parle. Parce que tout le monde l’a fait à ma place, mais j’ai choisi de ne pas répondre. Cette chanson, je l’ai composée très vite et mise à dispo gratuitement sur Spotify. Je n’ai pas voulu prendre un porte-voix sur le mode “oyez, oyez braves gens, j’ai quelque chose de très important à vous dire”. On a dit que je faisais une chanson contre le FN. Alors que ce n’était pas aussi naïf et frontal que ça, que je voulais parler plutôt du climat de démotivation électorale qui rend les choses très précaires. J’ai été éreinté par Le Figaro, le mec n’avait même pas pris le temps d’écouter ma petite chanson. Quand on attaque soi-disant le Front national, c’est la droite républicaine comme on dit qui monte sur ses grands chevaux et se met à donner des leçons d’histoire pleines de raccourcis. »

Les chanteurs français engagés !

Benjamin Biolay n’était pas le seul à réagir en chanson à la victoire du Front National aux élections. Yannick Noah avait alors dévoilé son titre « Ma Colère » qui lui avait valu des critiques également. Au micro de RTL, il avait expliqué « Comment voulez-vous que je regrette d'avoir chanté Ma colère ? Ma Colère n'est pas un disque, c'est un cri du cœur. Mon père est noir. Ma mère est blanche. Rassembler, c'est mon destin ». De leur côté, les personnalités du Front National, et notamment Florian Philippot avait profité de ces musiques pour tacler gentiment les chanteurs « Benjamin Biolay, Yannick Noah ou même le clownesque BHL qui faisait une tribune sont en train de devenir d'excellents agents électoraux pour nous. Il y a une espèce de showbiz ultra friquée qui souvent n'habite plus en France, qui a déserté, qui donne des leçons (...) ».

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 04 déc KATY PERRY @katyperry

    This holiday season be the girl that takes jump photos at the mall ☑️ wears activewear at night… https://t.co/0eGYnKF5fk

    Détails
  • 04 déc Paris Hilton @ParisHilton

    #Mood ✨🦄✨ https://t.co/9iB223FONu

    Détails
  • 04 déc Bruno Mars @BrunoMars

    Saturday https://t.co/2W5vQSTKGZ

    Détails