• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Benjamin Biolay polémique sur les Chrétiens d'Irak sur Twitter

Benjamin Biolay polémique sur les Chrétiens d'Irak sur Twitter
  • A-
  • A+
Partager Google+

Une fois de plus, Benjamin Biolay qui n'a pas la langue dans sa poche règle ses comptes sur Twitter. Au coeur depuis quelques jours d'une polémique suite aux propos qu'il a tenu sur le soutien aux Chrétiens d'Irak, le chanteur cherche à se défendre et notamment contre Le Figaro qui l'accuse d'utiliser le conflit pour créer le buzz.

Depuis quelques jours, Benjamin Biolay est au cœur d’une vive polémique sur Twitter. Tout a commencé lorsqu’il a interrogé ses followers afin de savoir ce que signifiait un symbole accolé aux pseudos de nombreux utilisateurs.

Plusieurs internautes lui répondent alors qu’il s’agit là de la lettre arabe « noun » (équivalent de notre N), soit la première lettre de Nazaréen, le terme employé pour désigner les chrétiens dans le Coran. Cette lettre est inscrite sur les maisons abandonnées par les chrétiens d’Irak et est à présent utilisé sur Twitter en signe de soutien pour cette communauté.

Après avoir obtenu sa réponse, Benjamin Biolay se lâche dans un tweet dénonçant l’effet de mode autour du soutien aux chrétiens d’Irak, le comparant à la vague de l’Ice Bucket Challenge et qu’il serait préférable de « donner de son temps, de son argent, ou les deux ». Le compagnon de Vanessa Paradis se plaçant comme Booba du côté de ceux qui ne supportent pas certaines prises de positions sur les réseaux sociaux.

Très vite, les choses se sont violemment envenimées et Benjamin Biolay, habitué à régler ses comptes sur Twitter s’est attaqué à ceux qui selon lui ne s’intéressent pas réellement aux chrétiens d’Irak mais les soutiennent par islamophobie.

Ce dernier tweet a eu l’effet d’une bombe et de nombreux twittos ont adressé des messages de haine et même des menaces à son égard.

Avec le temps, les choses auraient pu doucement se calmer, mais, c’était sans compter sur le journal Le Figaro qui a lancé hier sur son site un pavé dans la mare en accusant l’interprète de Vol noir de « profiter des situations de crise pour créer le buzz ». Comme à son habitude, c’est sur Twitter qu’a réagi Benjamin Biolay à cet article assassin qu’il qualifie de « lynchage décevant et gratuit », accusant Le Figaro de ne pas avoir été honnête dans sa démarche en ne racontant que partiellement les faits. 

Une chose est sûre, tant qu'il utilisera Twitter pour parler politique, Benjamin Biolay s'exposera à ce genre de polémique. Exprimer son opinion en 140 caractères à un rythme effréné n’est en effet pas la meilleure solution pour être correctement compris.

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 13 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Mettez vous au chaud pour La darka ! 👍🏻👍🏻👍🏻❤❤❤ live , danse avec les hmars , l apéro de l info , le tweet tweet et… https://t.co/cElck8YpTk
    Détails
  • 13 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    Some of these may surprise you https://t.co/Cd9CBnRK3a
    Détails
  • 13 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Laëtitia Milot victime d'un malaise pendant sa grossesse ? L'héroïne de La vengeance aux yeux clairs dément et pous… https://t.co/ISP4u8kSWi
    Détails