• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Bertrand Cantat violent avant le meurtre de Marie Trintignant ? Il aurait tenté d’étrangler son ex

Bertrand Cantat violent avant le meurtre de Marie Trintignant ? Il aurait tenté d’étrangler son ex
maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Un mois et demi après avoir fait la Une des Inrocks et provoqué une énorme polémique, Bertrand Cantat fait de nouveau l’actualité. Une enquête du Point a en effet révélé mercredi que le leader de Noir Désir avait déjà fait preuve de violences avec ses petites amies avant d’ôter la vie à Marie Trintignant en 2003. Non Stop People vous dit tout.

Le 1er août 2003, Marie Trintignant mourait de ses blessures à Paris. Quatre jours plus tôt, le 27 juillet, son compagnon Bertrand Cantat lui assénait 19 coups dont quatre au visage au cours d’une dispute à Vilnius, en Lituanie. Grièvement blessée et inconsciente, le leader de Noir Désir ne décidera pourtant d’appeler les secours qu’à la fin de la nuit. Bien trop tard malheureusement. Pour le meurtre de Marie Trintignant, Bertrand Cantat a fait huit ans de prison avant d’être libéré en 2011. Depuis, le leader de Noir Désir se fait plutôt discret, à l’exception de cette Une polémique que lui ont consacrée les Inrocks il y a quelques semaines.

Bertrand Cantat violent de longue date ?

Une couverture qui semble d’ailleurs avoir remis Bertrand Cantat sur le devant de la scène et avoir donné quelques idées d’enquêtes à certains, notamment au Point. Mercredi, le magazine a fait des révélations chocs sur le passé violent de Bertrand Cantat, expliquant notamment que Marie Trintignant n’était pas la première femme sur qui il frappait. Ainsi si son ex-femme Kristina Rady l’avait présenté en 2003 comme un homme "qui n'avait jamais levé la main sur quiconque", il semblerait que la vérité soit toute autre. Sous couvert d’anonymat, un ancien membre de Noir Désir a décidé de sortir du silence: "Kristina m'a demandé, à moi et à tous les autres membres du groupe, de cacher ce que l'on savait. Elle ne voulait pas que ses enfants sachent que leur père était un homme violent" explique-t-il, "Je savais qu'il avait frappé la femme avec qui il était avant Kristina. Je savais qu'il avait tenté d'étrangler sa petite amie, en 1989. Je savais qu'il avait frappé Kristina. Mais, ce jour-là, nous avons tous décidé de mentir. Nous étions tous sous son emprise. Et nous pensions qu'il se soignerait".

Certains mails ou coups de téléphone échangés par Kristina Rady et Bertrand Cantat ont été par ailleurs retranscrits par Le Point. Les lecteurs y ont découvert une femme terrorisée en permanence. Conclusion du membre de Noir Désir : "C'est un vrai pervers narcissique. Il est très charismatique. Quand il entre dans une pièce, il absorbe toute l'énergie. Après, il vous tient".

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 15 aoû Paris Hilton @ParisHilton
    https://t.co/e1VpSnUpsy
    Détails
  • 15 aoû lafouine @lafouine78
    RT @SalomonKonan22: @lafouine78 Bah sa sera waouh
    Détails
  • 15 aoû lafouine @lafouine78
    RT @kinowski4: @lafouine78 Bonne idée
    Détails