• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Bilal Hassani insulté sur les réseaux sociaux : "c’est le prix que je dois payer"

Bilal Hassani insulté sur les réseaux sociaux : "c’est le prix que je dois payer"
  • A-
  • A+
Partager Google+

Invité ce jeudi 3 octobre dans l'émission "Clique" diffusée sur Canal +, Bilal Hassani est revenu sur la manière dont il gère toutes les insultes qu'il reçoit fréquemment sur les réseaux sociaux. Non Stop People vous en dit plus.

Bilal Hassani a beau avoir participé à la 64e édition du concours de l'Eurovision qui s'est déroulée à Tel-Aviv en mai dernier, il n'est pas pour autant parvenu à mettre tout le monde d'accord. Le chanteur de 20 ans seulement, qui représentait la France lors de la compétition de chant internationale, a en effet eu du mal à faire l'unanimité avec sa voix et son style original. Ce jeudi 3 octobre, Bilal Hassani était l'invité de Mouloud Achour dans son émission "Clique" diffusée sur Canal +. Le jeune homme est revenu sur les nombreuses critiques qu'il reçoit régulièrement notamment sur les réseaux sociaux et qu'il a plus ou moins de difficulté à encaisser au fil des jours.

"Comment on fait ?", lui demande le présentateur télé en faisant allusion aux innombrables insultes qu'il reçoit. "Ça dépend vraiment des jours", commence Bilal Hassani en tentant de garder le sourire. "Il y a des fois où je peux vraiment en avoir rien à faire (…) mais là, par exemple aujourd'hui, c'est un peu compliqué", poursuit celui qui est également vidéaste et qui vient de sortir son autobiographie intitulée "Singulier".

le chanteur recoit des messages de haine tous les jours 

"Il y a eu la sortie de 'Singulier', il y a eu un petit peu de presse autour de la sortie de ce livre et donc les gens se réveillent et viennent en troupeau sur les réseaux, partout…", explique Bilal Hassani qui a donc dû faire face à de nouvelles attaques virtuelles. "J'ai l'impression que c'est le prix que je dois payer pour pouvoir exister et pour pouvoir vivre avec mon rêve. C'est 'si tu veux tout ça, il faut que tu acceptes tout le reste'", développe le chanteur avec émotion.


Malheureux d'être une cible facile, Bilal Hassani poursuit avec dépit : "Je suis en train d'apprendre à accepter ma vulnérabilité et à accepter le fait que je peux être triste et que ça peut être dur et ça arrive dans la vraie vie (…) que j'aille faire un concert et qu'il y ait plein de monde qui soit là pour me voir et qui est super content et qu'il y en ait cinq ou six idiots qui jettent un truc sur scène, qui huent, qui me fassent des doigts…" "Je pense que ça va au-delà de l'homophobie ou de la misogynie, c'est une culture de la haine qui fait partie de nous, il y a tout un environnement", conclut Bilal Hassani, qui tente de comprendre pourquoi autant de personnes s'en prennent gratuitement à lui, mais qui refuse de "se mettre dans une position de victime".

 

Par Nina Siahpoush-Royoux

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 01 juin Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Une expérience de ouf ! #APOAL https://t.co/m6xyQSLHSE
    Détails
  • 01 juin Kim Kardashian West @KimKardashian
    This is heartbreaking and so disturbing. Does anyone know how I can get in contact with her? I would love to help h… https://t.co/cjXmnaKFNa
    Détails
  • 01 juin Non Stop People @NonStopPeople
    Afida Turner : son hallucinant passage sur C8 pour aborder sa candidature à la présidentielle de 2022… https://t.co/O9UHZrLlQb
    Détails