• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Bilal Hassani victime de cyber-harcèlement : il a rencontré Marlène Schiappa

Bilal Hassani victime de cyber-harcèlement : il a rencontré Marlène Schiappa
  • A-
  • A+
Partager Google+

Depuis son arrivée sur le terrain médiatique, Bilal Hassani est la cible des critiques et moqueries les plus vives. Ras-le-bol d’être trop souvent taclé, le candidat à l’Eurovision 2019 est parti à la rencontre de Marlène Schiappa, comme l’ont révélé nos confrères du JDD. Non Stop People vous en dit plus.

En mai prochain, Bilal Hassani s’envolera pour l’Eurovision 2019. Choisi pour porter le drapeau tricolore à la compétition, le jeune chanteur et YouTubeur ne fait malheureusement pas l’unanimité. Victime de moqueries homophobes et même transphobes, Bilal Hassani a aussi été dans le collimateur de certaines personnalités médiatiques. En février dernier, Matthieu Delormeau fustigeait le candidat à l’Eurovision dans "Touche Pas à Mon Poste", avant de se faire recadrer par Cyril Hanouna. "Vous dites n'importe quoi, une fois de plus. Arrêtez de dire des bêtises pareilles [...] Qu'est-ce qu'il raconte...Taisez-vous !", avait lancé l’animateur. Quelques semaines plus tôt, c’était à Philippe Manœuvre de s’en prendre au jeune homme. Pour contrer les haters anonymes qui l’accablaient d’insultes et de menaces de mort, Bilal Hassani avait porté plainte avec l’aide de Stop Homophobie et Urgence homophobie.

Une rencontre ratée ?

Déterminé à en venir à bout du cyber-harcèlement, Bilal Hassani a frappé fort. Selon les infos du 14 avril de nos confrères du Journal du dimanche, le chanteur de 19 ans est parti à la rencontre de Marlène Schiappa afin de se faire entendre, le jeudi 4 avril dernier. "Elle a souhaité me rencontrer de manière informelle pour échanger sur la question du syber-harcèlement. Elle pensait que je pouvais avoir des idées pour endiguer ce fléau", a expliqué l’interprète de "Roi" à nos confrères. "Malheureusement, je ne suis pas politicien, je me contente de divertir et de subir. La question devrait plutôt être posée aux législateurs et à ceux qui ont les clés des réseaux sociaux pour savoir ce qu’ils comptent faire sur le sujet pour y remédier", a ensuite estimé Bilal Hassani. A bon entendeur…

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 03 aoû Non Stop People @NonStopPeople
    Emmanuel Macron et Brigitte Macron : cette soirée “en toute simplicité” autour d’une pizza https://t.co/G8IZ44XPNj https://t.co/OWpRykJNrD
    Détails
  • 03 aoû Bruno Mars @BrunoMars
    Yo @rihanna I’d like to submit some of my headshots for your Fenty Skin Campaign. I just took some new ones that I’m really proud of. 🤞
    Détails
  • 03 aoû Non Stop People @NonStopPeople
    Victoria Abril : l'incroyable histoire de son père "mort deux fois" https://t.co/l40IPEoPt6 https://t.co/YQY4ot3dEb
    Détails