• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Booba évoque les attentats du 7 janvier, "Charlie Hebdo a pris des risques"

Booba évoque les attentats du 7 janvier, "Charlie Hebdo a pris des risques"
  • A-
  • A+
Partager Google+

Booba a profité d’une interview accordée au Parisien pour revenir sur les différents événements qui ont marqué la France en début d’année 2015. Les attentats de Charlie Hebdo ont touché Booba, mais il estime que le journal satirique a pris des risques. L’occasion également de revenir sur son rapport avec la France et son exil aux Etats-Unis.

Dans un long entretien accordé au Parisien, Booba est revenu sur les événements du 7 janvier dernier. Il a suivi avec beaucoup d’attention l’attaque de Charlie Hebdo. « J'étais ni Charlie, ni pas Charlie. Je comprends l'indignation des gens, je comprends aussi l'indignation de certains musulmans qui ont eu le sentiment d'être insultés par un journal, même si je ne cautionne pas de tels actes terroristes. Mais « Charlie Hebdo » a pris des risques. Quand tu t'attaques à une religion, tu sais que des extrémistes peuvent réagir ainsi. Il ne faut pas être surpris. » Booba revient alors sur la liberté d’expression, en expliquant que cela représente quelque chose pour lui. « Oui. C'est dire ce qu'on pense. Mais il y a une différence entre la liberté d'expression et l'insulte. Tu peux me critiquer, critiquer mon disque. Mais si tu me dis «T'es qu'une merde», attends-toi à te prendre une tarte. Et là, ils ont dit «Le Coran c'est de la merde». »

Booba et son rapport compliqué avec la France

Cette interview était également l’occasion de revenir sur la relation compliquée qu’entretient Booba avec la France. Depuis quelques années, le rappeur est parti vivre aux Etats-Unis, où il se sent plus libre. Le Parisien souligne qu’il revient avec amertume sur La France et l’Afrique dans son morceau « Mon Pays ». Il explique : « J'aurais aimé être heureux en France mais pour moi c'est invivable ici. Je suis parti pour garder mon intimité, pour être tranquille. Et aux Etats-Unis, on se sent plus libre. Que ce soit pour créer une entreprise, entrer dans un établissement public ou débarquer dans une boutique de luxe en short et claquettes sans qu'on te dévisage. En voiture, si tu ne fais pas d'infraction, on ne t'arrête pas, on ne te demande pas de mettre les mains sur le capot et d'écarter les jambes avant même de t'avoir demandé ton permis. Or tout ça, je l'ai vécu en France, j'ai grandi comme ça. Et c'est la même chose pour l'Afrique. Quand je suis allé pour la première fois au Sénégal, le pays de mon père, je pensais m'y installer plus tard. Mais c'est un autre monde. Je ne pourrais pas m'adapter. »

Booba confie également comprendre les exilés fiscaux et qu'il paie ses impôts en Amérique. « Non aux Etats-Unis, à part ceux de mes sociétés de vêtements Ünkut et de musique Tallac que je paie ici. C'est plus avantageux de les payer aux Etats-Unis même si ce n'est pas pour ça que je suis parti. Mais je comprends les exilés fiscaux. On ne sauve pas le pays malgré la tonne d'impôts qu'on paie. » Même s’il est parti vivre de l’autre côté de l’Atlantique, Booba garde un œil sur ce qui se passe en France.

Réagissez à l'actu people 1
Par MC AMOR | le Mercredi 06 Janvier - 15:33
faux français
extrait des paroles de BOOBA sur sa chanson CARAMEL : D.E.M.O.N, je vis la nuit J'n'ai que des frères j'n'ai pas d'amis Brazza soldat 92i Heureux-malheureux je pense à lui, je pense à lui Je pense à Daouda, Harouna, je pense à Will Dans les rues du 92 izi, musique à fond je pense à KILL !!!! Conclusion : destitution de nationalité obligatoire
0
Fil d'infos
People Tweet
  • 11 déc Kev Adams @kevadamsss
    RT @welovecinemafr: L'escalade et la descente de l'Everest en snowboard ❄️ #ToutLaHaut de Serge Hazanavicius avec @KevAdamsss et @VincentEl…
    Détails
  • 11 déc Kev Adams @kevadamsss
    RT @ugcdistribution: Des pentes de Chamonix à celles de l'Everest, suivez @KevAdamsss et @VincentElbaz dans #ToutLàHaut 🏂🏔️❄️ #20DécembreAu…
    Détails
  • 11 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Roman Polanski a été refoulé à l'entrée de l'église de la Madeleine pour l'hommage à #JohnnyHallyday… https://t.co/cg8HVnkVNF
    Détails