• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Booba "obnubilé" par Kaaris : le rappeur de Sevran évoque "l’état mental" de son rival

Booba "obnubilé" par Kaaris : le rappeur de Sevran évoque "l’état mental" de son rival
  • A-
  • A+
Partager Google+

Kaaris n’en peut plus des provocations de Booba. Dans une interview accordée à nos confrères du Parisien, lundi 21 janvier, le rappeur a évoqué la santé mentale de son rival, qu’il perçoit comme "malsain". Non Stop People vous en dit plus.

"Ça va finir en étranglement, cette histoire", balançait Kaaris dans une vidéo publiée sur Instagram le dimanche 20 janvier dernier. Le rappeur de Sevran réagissait aux dernières provocations de Booba, son rival depuis maintenant plusieurs années. Dans une interview accordée à nos confrères du Parisien, l’interprète de "Tchoin" s’est confié au sujet de cette rivalité qui défraye la chronique depuis août dernier. "Je veux remettre les choses dans leur contexte, car c’est une très mauvaise image que l’on montre. Ce qui s’est passé à l’aéroport d’Orly est très grave, je regrette tout ça, mais j’ai dû me défendre", a expliqué Kaaris, lundi 21 janvier, à l’approche d’une nouvelle rixe sur un ring. Mais le rappeur de Sevran ne s’arrête pas là.

"Il est allé trop loin"

Si Kaaris a accepté que son conflit avec Booba prenne de telles proportions, il admet tout de même que le duc de Boulogne dépasse parfois les bornes. "Ses insultes sur Internet, pendant deux mois, je n’y ai pas répondu. Mais quand il m’a accusé d’un pseudo cambriolage, il est allé trop loin", raconte l’artiste, en faisant référence au cambriolage de Booba survenu en décembre dernier. "Il ne veut pas que je rappe, car selon lui, je ne le mérite pas. C’est un enfant gâté qui décide qui doit rapper ou pas […] Le problème c’est lui. Le mec est obnubilé par moi, il fait une fixette sur moi. Et comme il m’a raté à Orly, il veut troller la sortie de mon album. Sa technique, c’est parlons du combat pour qu’on ne parle pas de mon disque", confie Kaaris. Des persécutions qui le poussent dans ses derniers retranchements et qui le font douter de la stabilité mentale de son ex-complice. "Cela en devient malsain et je me pose vraiment des questions sur son état mental. Je me demande s’il n’est pas fou. C’est un démon qu’il faut éteindre, mais je ne sais pas comment faire", déplore Kaaris, qui se décrit comme un homme "fidèle et droit", auprès de nos confrères.

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
Les plus lus
Top people

The best of vidéo people