Musique

Calogero condamné pour plagiat, il fait appel !

Calogero condamné pour plagiat, il fait appel !
BestImage
  • A-
  • A+

Poursuivi en justice pour plagiat par le compositeur Laurent Feriol, Calogero a été condamné en mai dernier. A présent, son avocat annonce que le chanteur va faire appel de cette décision de justice concernant le titre « Si seulement je pouvais lui manquer ».

C’est dans la plus grande discrétion que Calogero a été condamné en mai dernier pour plagiat. Aujourd’hui, l’AFP révèle que le chanteur était poursuivi en justice devant le tribunal de grande instance de Paris par le compositeur Laurent Feriol. Ce dernier a composé un morceau intitulé « Les chansons d’artistes » en 2001, titre qu’il a également déposé à la Sacem (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique). Selon lui, Calogero a abondamment puisé dan son œuvre pour composer son tube, « Si seulement je pouvais lui manquer ». Après comparaison des deux titres par un expert, la justice a donné raison à Laurent Feriol dans son jugement rendu le 16 mai dernier.

63% de notes communes dans le refrain !

Le tribunal de grande instance de Paris a retenu l’antériorité de l’œuvre du plaignant par rapport à celle de Calogero. La justice a ainsi estimé que « les refrains des deux œuvres présentent d’importantes similitudes, de l’ordre de 63% de notes communes ». Néanmoins, les couplets sont différents. Ainsi, « Si seulement je pouvais lui manquer » reprend seulement 15% du titre « Les chansons d’artistes ».

Calogero et son frère, compositeurs de la chanson, l’éditeur et le distributeur, ont été condamnés solidairement à verser au plaignant près de 80 000 euros de dommages et intérêts. Une expertise a également été ordonnée par le tribunal pour fixer le montant du préjudice matériel.

Calogero fait appel

Interrogé par l’AFP, l’avocat du chanteur, maître Simon Tahar, a indiqué que son client allait faire appel de la décision de justice. Le chanteur fait de cette affaire de plagiat « un combat d’honneur ».  L’avocat a souligné qu’il s’agissait d’une « rencontre fortuite ». Il a également ajouté que le titre « Les chansons d’artistes » avait connu une diffusion très confidentielle, indiquant : « Il n’y a aucune possibilité que Calogero ait pu reconnaître cette chanson ». D’après l’avocat, il se pourrait même que la chanson du chanteur ait finalement été créée avant celle de Laurent Feriol : « Nous avons effectué des recherches qui ont révélé que le même départ du refrain se retrouve dans plusieurs œuvres antérieures ».

Ce n’est pas la première fois que Calogero est poursuivi pour plagiat. En 2010, il avait été condamné pour contrefaçon avec son titre « Un jour parfait » avant d’être blanchi l’année suivante.

Par Anais Orieul

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 10 déc Kev Adams @kevadamsss

    Mais où suis je ?? 😳😳 Bon Week end Les Amis ! #Love From ?? https://t.co/6efzZbTsIV

    Détails
  • 10 déc Gad Elmaleh @gadelmaleh

    RT @lansonneur17: Quand t'es à l'hôpital et qu'on tente de te remonter le moral @kevadamsss et @gadelmaleh toujours avec moi ! Merci @KA_pu…

    Détails
  • 10 déc Jamel Debbouze @DebbouzeJamel

    RT @Hakimjemili: Compte Facebook bloqué #journeedesdroitsdelHomme https://t.co/dPUvYiiEcB

    Détails