• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Christophe Willem : "On a souvent dit de moi que j’étais capri­cieux et égocen­trique."

Christophe Willem : "On a souvent dit de moi que j’étais capri­cieux et égocen­trique."
  • A-
  • A+
Partager Google+

Christophe Willem est de retour avec un nouvel album, intitulé Paraît-il et dans les bacs depuis le 1er décembre dernier. Le chanteur de 31 ans est donc en pleine promotion et s'est confié dans les médais sur ce nouvel opus qui parle d'amour. Il a notamment évoqué sa jalousie maladive ou encore les préjugés dont il était victime.

Paraît-il, le quatrième album studio de Christophe Willem est dans les bacs depuis début décembre dernier. Le chanteur, vainqueur de la Nouvelle Star en 2006 est en pleine promotion de ce nouvel opus et fait donc le tour des médias en ce moment. Il en profite alors pour se confier sur ses angoisses, ses joies, et ses peines.

"On a souvent dit de moi que j'étais crapricieux et égocentrique"

Lors d'une interview accordée à nos confrères de Gala, Christophe Willem a ainsi pousser un petit coup de gueule contre les "jugements trop hâtifs". En effet, le chanteur de 31 ans explique : "On a souvent dit de moi que j’étais capri­cieux et égocen­trique. Les gens adorent créer des légendes urbaines sans prendre le temps de rencon­trer l’autre."

Christophe Willem qui se décrit dans les colonnes du magazine comme quelqu'un d'impatient, a souffert de ces rumeurs sur sa personnalité qui ont circulé, et circulent encore parfois sur lui.

"J’ai l’im­pres­sion d’être construit à l’en­vers, que rien n’est en place chez moi" confie également l'interprète de Double je, surnommé "La Tortue" à l'époque de Nouvelle Star.

Un album qui parle d'amour

Dans son nouvel album, Paraît-il, Christophe Willem parle beaucoup d'amour : "J'avais tendance à vivre toutes les choses passionnément, et du coup de prendre tout à cœur très vite. Et "Parait-il", c'est se dire : une fois que la passion s'éteint, qu'est-ce qui reste ? Je pense que le véritable amour prend vraiment jour quand cette passion s'éteint. Quand tout d'un coup on se rend compte que l'amour est là et qu'on est pas tout feu tout flamme." raconte ainsi le jeune homme sur le plateau du 13h de France 2.

En plus de cette tendance à "tout prendre à coeur très vite", Christophe Willem a confié être un jaloux maladif lors d'une interview accordée à Bernard Montiel sur MFM Radio :

"Je suis très posses­sif. J'ai un œil de lynx, je vois un mot de passe à 600 km à la ronde. Je lis des textos à l'envers. Le pire, c'est au début. Je teste afin de savoir à qui j’ai affaire !" a commencé par expliquer le chanteur, avant d'ajouter : "C'est presque mala­dif ! J'ai vu un psy pour ma jalou­sie. C'est la peur de l'aban­don, c'est ce que le psy m'a dit pour 200 euros."

Si Christophe Willem a peur d'être abandonné, pour lui c'est surtout à cause de son statut de célébrité : "Quand t'es connu, tu sais pas pourquoi les gens sont avec toi, si c’est pour ce que tu es où ce que tu repré­sentes. C'est un mélange de plein de trucs. C’est compliqué…" souligne-t-il.

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 13 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Johnny Hallyday enterré à Saint-Barthélemy : Hélène Darroze victime d’une mauvaise chute https://t.co/KVrVDnsdad https://t.co/fWN9eccSEH
    Détails
  • 13 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    #TeamMiley is goin to the finale! Ready to give it all we've got & take home the win this season with… https://t.co/tcwKMuERxV
    Détails
  • 13 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Merci! On a retrouvé l esprit de famille depuis 3 semaines et ca fait du bien. Je vous aime❤️❤️❤️❤️
    Détails