• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Clash Rohff – Booba : "C’était une bêtise spontanée"

Clash Rohff – Booba : "C’était une bêtise spontanée"
  • A-
  • A+
Partager Google+

Alors que les faits remontent au 21 avril dernier, le rappeur Rohff revient sur l’altercation qui a eu lieu dans la boutique Unkut de Booba.

Le 21 avril dernier les fans de Booba, le rappeur tout droit venu des Hauts de Seine, apprenaient avec consternation qu’une bagarre avait eu lieu dans la boutique Unkut de Paris. Cette dernière menée par son rival, le rappeur Rohff avait fait coulée beaucoup d’encre. Car si les deux artistes avaient déjà annoncé la couleur concernant leur relation plus que tendue, cette bagarre était la goutte d’eau qui venait faire déborder un vase déjà bien plein.

Cette altercation d’une extrême violence avait tout de même eu une fin assez tragique, puisque Papys, un des employés de la boutique, était tombé dans le coma, suite aux coups qu’il avait reçu ce jour-là.

« Oui, c'est vrai, j'ai mis des coups. »

Rohff qui s’était lui-même rendu aux forces de l’ordre, avait dans un premier temps donné aux inspecteurs de l’enquête une version plutôt soft dans laquelle il n’était que partiellement incriminé. Sauf que la scène de la bagarre avait été filmée par les caméras de surveillance de la boutique.  Selon nos confrères du Parisien, Rohff prenant conscience que ces premières révélations n’allaient pas dans le sens des enregistrements vidéo, a donc légèrement changé sa version.

« Oui, c'est vrai, j'ai mis des coups. Je ne vous ai pas dit la vérité parce que je ne veux pas que l'on croit que ce sont ces coups qui ont mis Papys dans cet état. » a finalement avoué Rohff aux enquêteurs en charge de l’affaire.

« Je ne lui ai jamais donné un coup qui l'a éteint. »

Visionnant plusieurs fois les bandes d’enregistrement, le rival de Booba montré du doigt pour l’extrême violence des faits, se défend en mettant en avant qu’à sa décharge il n’est pas l’auteur du coup qui a plongé la victime dans le coma.

« Ce que vous voyez sur cette vidéo, on peut penser que c'est très violent, ce qui est vrai. Cependant, même si je lui donne des coups de poing et de pied, je ne l'ai jamais touché au visage, à part la gifle au départ. Je ne lui ai jamais donné un coup qui l'a éteint. »

Alors que Rohff a été libéré le 20 juin grâce au footballeur Samuel Eto’o qui a payé la caution du rappeur, ce dernier reste sur ses positions affirmant que ce petit écart ne comptait aucune préméditation, et que c'était uniquement une bêtise spontanée.

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 11 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Johnny Hallyday enterré à Saint-Barth, sa veillée funèbre a eu lieu https://t.co/Krcbs0Q7C5 https://t.co/aZCqBupd5b
    Détails
  • 11 déc Kev Adams @kevadamsss
    RT @KevAdamsCrew: Replay de l’émission Mardi cinéma avec @kevadamsss ➡️ https://t.co/2Fnxl8SU82 #ToutLàHaut https://t.co/6l1t82BnqX
    Détails
  • 11 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Miss France 2018 : les membres du jury dévoilés par Maxime Guény sur Twitter https://t.co/wL8Skxwy7n https://t.co/025EcGUVe8
    Détails