• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Claudia Tagbo : Interview exclusive sur Non Stop People

Claudia Tagbo : Interview exclusive sur Non Stop People
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Cette année encore, c’est Claudia Tagbo qui parraine Solidays. Cette 16ème édition se déroulera du 27 au 29 juin, sous le slogan "The fight must go on". Le combat en question, c’est toujours le même : La lutte contre le SIDA. L’humoriste et comédienne qui porte ce projet cette année avec plusieurs bénévoles a répondu aux questions de Non Stop People.

Pourquoi vous impliquez-vous dans ce combat en particulier ?

Parce qu’il est d’actu, il n’y a pas plus "actu" que ce combat. On est tous touchés de près ou de loin, et contrairement à ce que l’on croit, en France, on est l’un des pays Européens  les plus touchés. Ce qui est horrible, c’est qu’il y a pas mal de gens autour de nous qui sont peut-être contaminés sans le savoir. C’est le côté trash de cette maladie.

Quel est le message que vous souhaitez passer ?

On ne vous interdit pas de faire l’amour, mais protégez-vous. Par votre prise de conscience, vous protégerez l’autre aussi. Cette maladie est horrible parce qu’on est en 2014 et elle progresse, on arrive un peu, par certains moyens, à la contenir : Il y a des gens qui sont séropositifs depuis quelques années et qui vivent, mais pas bien…Il faut arrêter de penser qu’on a trouvé la solution. Mon message c’est "Protège toi, protège l’autre, parce que la vie est belle".

 Vous menez ce combat en dehors de la promotion de Solidays ?

Il faut arrêter de penser que quand on dit SIDA, on a le sourire…Ça devient glauque. Moi j’ai la chance d’avoir cette énergie, j’aime bien amener le côté positif des choses mais c’est glauque, donc quand il y a des médias qui veulent en parler, on en parle, mais ça ne durera jamais assez longtemps, parce que le sujet en lui-même, on n’a pas envie de rester 6 heures dessus, ça tient au ventre. Dès que je peux en parler, j’en parle, mais c’est vrai que ce qui serait bien, ce serait d’en parler aussi quand on n’est pas pendant ces trois fameux jours dans l’année où on a  tout le côté concerts…Ce qui serait bien, ce serait d’en parler tout le temps et en parler tout le temps c’est se protéger.

Et pendant vos spectacles, vous en parlez ?

Quand les gens viennent vous voir en spectacle, ils viennent aussi pour se divertir, donc si on peut glisser, de temps en temps des petites phrases, mais pas de façon revendicatrice, on le fait.

Quand vous passez votre bac puis obtenez votre licence en Arts du spectacle, c’est pour vous lancer dans le théorique, plus que le pratique ?

Je viens d’une très grande famille, les parents nous ont toujours soutenus dans ce qu’on avait envie de faire mais ils me disaient "il faut que tu respectes ton métier, et pour ça, faut que tu ailles le plus loin possible au niveau de la partie théorique[….]Il faut que tu sois blindée". Parce que nous sommes dans une société de diplômes. On le voit avec nos jeunes qui sont au chômage. Ils ont l’expérience mais on leur demande toujours "est-ce que vous avez le diplôme ?".

C’est une tendance que vous déplorez ?

Oui, parce qu’en plus ce sont des gens qui ont les capacités, qui ont l’envie…Mais à un moment donné on va les bloquer à cause de ce fameux sésame à encadrer. Moi je l’ai fait pour rassurer les parents. J’ai le cursus scolaire classique mais ça ne veut rien dire si on n’a pas pratiqué : La pratique est plus importante que le théorique. Je pourrais avoir tous les diplômes mais si je n’avais pas eu toutes ses petites connections et rencontres, je n’en serais pas là.

A l’époque où vous passez votre bac, si quelqu’un vous avez dit « Claudia, un jour vous vivrez de votre passion », vous y auriez cru ?

Non, il n’y a pas beaucoup d’intermittents qui vivent de leur métier. A l’heure où on parle, il y a des intermittents qui se bagarrent pour avoir leurs heures, ça j’en suis consciente tous les jours. Donc je lui aurais dit "Ahahah !" mais au fond de moi, j’ai toujours voulu faire ça…En fait, j’aurais dit à la personne "Ah bon tu crois ? Merci beaucoup !".

Par Caroline André

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 15 déc Lady Gaga @ladygaga
    When my mind begins to wander I spend it being creative with my friends. Much better place to put your dreams, in t… https://t.co/J5jPoVXKbT
    Détails
  • 15 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    LIT!! 🌈 🌈🌈🌈 https://t.co/RS1COQdcfK
    Détails
  • 15 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    This is my new best friend Their name is “best friend” and they prefer gender neutral pronouns! All I want for Chr… https://t.co/xpzNlGRkha
    Détails