• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Colonel Reyel : ce jour où il a été arrêté par la police (Exclu vidéo)

Colonel Reyel : ce jour où il a été arrêté par la police (Exclu vidéo)
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ce mardi 15 décembre, Evelyne Thomas reçoit Colonel Reyel dans son émission diffusée sur Non Stop People. Un entretien pendant lequel le chanteur revient sur les succès et les polémiques de sa carrière. Il raconte aussi ce jour où il a été arrêté par la police près du Canal de l'Ourcq avec sa bande de copains.

Le 28 septembre dernier, Evelyne Thomas a débarqué sur Non Stop People aux commandes d'une toute nouvelle émission dans laquelle elle reçoit une personnalité pour échanger avec elle sur son actualité, mais aussi sur sa vie plus intime. Ainsi, depuis son arrivée sur la chaîne, l'animatrice a pu recueillir les confidences de Chantal Goya sur sa carrière, mais aussi celles de Danièle Evenou qui lui a raconté ce jour où son mari a sorti sa culotte devant François Mitterrand, l'ancien président de la République.

Cet échange est aussi l'occasion pour les invités d'Evelyne Thomas d'aborder leurs blessures du passé, comme quand Vincent Mc Doom a parlé du viol dont il a été victime à l'âge de 9 ans. Babette de Rozières a elle aussi partagé des moments difficiles, notamment ces violences qu'elle a subies de sa maman. "J'étais un enfant battu, j'ai encore les séquelles physiques. J'étais battue violemment", disait-elle.

"Ils m'ont mis une patate"

Ce mardi 15 décembre, Evelyne Thomas reçoit Colonel Reyel, interprète des titres phares "Celui" et "Aurélie" au début des années 2010. Dans un extrait inédit, l'animatrice a voulu savoir comment il explique le fait qu'il ne soit pas tombé dans le "deal". "Je pense que l'éducation y a fait pour beaucoup. Je viens d'une famille qui est très croyante, pratiquante. J'ai eu des valeurs très fortes : le respect de la famille. Pour moi, c'était inconcevable de rendre triste ma mère", explique-t-il.

Il raconte ensuite avoir eu "une fois un petit souci" avec la police. "Je n'avais rien fait de grave. J'avais tagué avec des potes le nom de mon collectif près d'un quai de métro vers le Canal de l'Ourcq. Je commençais à taguer, on a entendu : 'Police'. On a lâché les bombes, on a commencé à courir. Au bout de dix minutes, je n'en pouvais plus. Je lui ai dit : 'On s'arrête'. J'ai passé une nuit en garde à vue", dit-il. Et de poursuivre : "Sur le coup, ils n'ont pas été très sympas. Personnellement, ils m'ont mis ce qu'on appelle une patate. Je trouve que c'était un petit peu démesuré par rapport à ce que j'avais fait. Maintenant, ça m'a servi de leçon (...) Je me suis dit que je n'allais jamais plus rendre triste ma mère".

Confidences exclusives. Ne pas reprendre sans citer "Evelyne Thomas" sur Non Stop People.

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 28 fév Bruno Mars @BrunoMars
    RT @voguemagazine: When @Lacoste said @BrunoMars could design whatever he wanted, he was instantly on board. His new line debuts March 5. h…
    Détails
  • 27 fév Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    You just had to be there. https://t.co/oWfKPxG0YV
    Détails
  • 27 fév Kim Kardashian West @KimKardashian
    The best things in life aren’t things https://t.co/KwO2vzN5XH
    Détails