• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

David Bowie mort : sa dépendance aux drogues, sa sexualité... retour sur ses déclarations chocs

Partager Google+
   / 25  
David Bowie dans les années 60
1
David Bowie dans les années 60
David Bowie dans les années 60
2
David Bowie dans les années 60
David Bowie dans les années 60
3
David Bowie dans les années 60
David Bowie au début des années 70
4
David Bowie au début des années 70
David Bowie au début des années 70
5
David Bowie au début des années 70
David Bowie au début des années 70
6
David Bowie au début des années 70
David Bowie au début des années 70
7
David Bowie au début des années 70
David Bowie au début des années 70
8
David Bowie au début des années 70
David Bowie dans les années 70
9
David Bowie dans les années 70
David Bowie en Ziggy Stardust
10
David Bowie en Ziggy Stardust
David Bowie dans les années 80
11
David Bowie dans les années 80
David Bowie au début de sa carrière
12
David Bowie au début de sa carrière
David Bowie arrêté par la police en 1976
13
David Bowie arrêté par la police en 1976
David Bowie en Halloween Jack
14
David Bowie en Halloween Jack
David Bowie en Halloween Jack
15
David Bowie en Halloween Jack
David Bowie et ses cheveux roux
16
David Bowie et ses cheveux roux
David Bowie jeune
17
David Bowie jeune
David Bowie en marin
18
David Bowie en marin
David Bowie et ses lunettes futuristes
19
David Bowie et ses lunettes futuristes
David Bowie en 1986
20
David Bowie en 1986
David Bowie en 1995
21
David Bowie en 1995
David Bowie en 2003
22
David Bowie en 2003
David Bowie en 2005
23
David Bowie en 2005
David Bowie total look jaune
24
David Bowie total look jaune
David Bowie en 2012
25
David Bowie en 2012
  • A-
  • A+

Au lendemain de l'annonce du décès de David Bowie à l'âge de 69 ans des suites d'un cancer contre lequel il luttait depuis 18 mois, le site telerama.fr a décidé de lui rendre hommage en compilant dans un best-of ses meilleures interviews de 1969 à 1999. Et autant dire que l'interprète de 'Heroes' n'avait pas la langue dans sa poche. Sexualité, drogue, travail... retour sur ses déclarations chocs.

Après les disparitions de Michel Delpech et Michel Galabru, les fans de David Bowie pleurent sa disparition annoncée ce lundi 11 janvier 2016 via un message posté sur Facebook. En effet, l'artiste britannique est décédé dimanche dernier à l'âge de 69 ans des suites d'un cancer dont il luttait depuis plus d'un an. Son fils Duncan Jones confirmait la mauvaise nouvelle sur Twitter avec le message suivant : "Très désolé et triste de dire que c'est vrai. Je vais être absent pendant un moment. Amour à tous". Une publication accompagnée d'une photo de lui enfant juché sur les épaules de son père.

Quelques heures seulement après l'annonce de sa mort, les hommages ont envahi les réseaux sociaux, de Madonna au premier ministre britannique David Cameron en passant par Pharrell Williams ou encore Valérie Damidot. Amanda Lear, proche du chanteur anglais, était l'invitée de l'émission C à Vous sur France 5. L'occasion pour "l'ennemie de Régine" de tenir des propos chocs sur la disparition de l'interprète de Let's dance. "J’avais perdu contact avec David Bowie depuis des années et la semaine dernière, quand j’ai vu ce clip Lazarus, j’ai compris tout de suite que c’était la fin. Parce que vraiment, il est bouleversant".

"L'Amérique m'a poussé à faire étalage de ma sexualité"

Tout au long de sa carrière, David Bowie s'est confié en interview. Nos confrères du site Télérama.fr ont compilé ses déclarations les plus chocs sur différents sujets : sexualité, travail ou encore musique. Et autant dire que ce dernier se confiait sans tabou. "Le sexe est soudain devenu très important pour moi. Peu importe comment ou avec qui, du moment que c'était une expérience. Du coup, c'était un joli garçon d'une école ou d'une autre que je ramenais chez moi pour le baiser en beauté sur mon lit, à l'étage. voilà tout. Je me disais : 'Bon, si on m'envoie en prison, je sais comment rester heureux'" / "L'Amérique m'a poussé à faire étalage de ma sexualité. Dès ma première visite, en 1971, on m'a demandé si j'étais gay. J'ai dit ‘non, bisexuel’. Le journaliste n'avait pas la moindre idée de ce que ça voulait dire. Je lui ai expliqué, et tout est parti de là".

"En quelle année sommes-nous à présent ? 1976 ? Ça doit faire onze ans que je suis perpétuellement défoncé, d'une manière ou d'une autre. Mais les seules drogues que je consomme sont celles qui me permettent de travailler longtemps. Je n'ai pas été sérieusement accro depuis 1968 où j'avais un penchant débile pour l'héroïne. Je n'ai jamais aimé ça, j'aime les drogues qui font aller vite. J'ai horreurs des descentes et des drogues avachissantes comme l'herbe". -(Déclarations faites en 1976 pour le magazine "Playboy").

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 11 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Sur Instagram, Anthony Delon a partagé la douleur de Laura Smet et David Hallyday après l'hommage populaire à… https://t.co/nNy0rw3z7a
    Détails
  • 11 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Johnny Hallyday enterré à Saint-Barth, sa veillée funèbre a eu lieu https://t.co/Krcbs0Q7C5 https://t.co/aZCqBupd5b
    Détails
  • 11 déc Kev Adams @kevadamsss
    RT @KevAdamsCrew: Replay de l’émission Mardi cinéma avec @kevadamsss ➡️ https://t.co/2Fnxl8SU82 #ToutLàHaut https://t.co/6l1t82BnqX
    Détails