• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Drame au match Amiens-Lille : Raquel Garrido provoque la polémique

Drame au match Amiens-Lille : Raquel Garrido provoque la polémique
(c) Non Stop People
  • A-
  • A+
Partager Google+

La barrière d'une tribune du stade de la Licorne à Amiens a cédé sous le poids des supporters lors de la rencontre Amiens-Lille samedi soir. Plusieurs d'entre eux ont été blessés, dont certains grièvement. Sur Twitter, Raquel Garrido, militante de la France Insoumise, a créé une violente polémique. Non Stop People vous en dit plus.

Le match n'avait commencé que depuis 16 minutes lorsqu'une barrière de tribunes a cédé sous le poids des supporters Lillois dans le stade de la Licorne d'Amiens. Les supporters venaient de célébrer l'ouverture du score de leur équipe et se sont précipités sur le garde corps en bordure de tribune pour manifester leur joie lorsque la barrière a cédé sous leur poids. Ils ont violemment chuté de plusieurs mètres, tombant les uns sur les autres. Vingt-neuf personnes ont été blessées, dont cinq grièvement. Ce dimanche matin, la présidente de la ligue professionnelle de football, Nathalie Boy de la Tour, assure que les blessés "ont eu très peur" mais devraient pouvoir rentrer chez eux dans la journée. Le match Amiens-Lille a été interrompu au moment de l'incident et la rencontre n'a finalement pas repris après l'évacuation des blessés.

Raquel Garrido retire son tweet

Rapidement après que les premières images aient été diffusées sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnalités ont apporté leur soutien aux victimes et espéré que les conséquences du drames ne seraient pas fatales. Alors que ces messages de solidarité pleuvaient sur les réseaux, le tweet de Raquel Garrido, avocate de la France Insoumise et chroniqueuse de Thierry Ardisson dans "Les Terriens du dimanche", a soulevé une violente polémique. "J'ai assisté ce soir au match #PSGFCGB, évènement qui coûte des millions, tandis qu'à #ASCLOSC une tribune s'effondre. Cherchez l'erreur", écrite la porte-parole de FI. Rapidement, les internautes s'indignent. "L'erreur, c'est ce tweet", peut-on lire sur Twitter. Face à l'ampleur de l'indignation, Raquel Garrido a décidé de supprimer son tweet. "J'ai spontanément fait le rapprochement entre le temple du foot-fric qu'est devenu le PSG et le sort terrible des supporters amiénois. J'ai sans doute surréagi en faisant d'une intuition un tweet. Pas impossible que l'effondrement soit dû à la vétusté. Bref, les supporters ont été accueillis dans des conditions inacceptables", s'est-elle défendu.  

Par Alicia Dubreuil

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 29 nov sophia aram @SophiaAram
    En désespoir de cause, la défense de Monsieur Hulot repose sur l’idée saugrenue que la prescription juridique d’un… https://t.co/As2mtuLg0Y
    Détails
  • 29 nov Paris Hilton @ParisHilton
    RT @hayu_CA: Bingeing the first 3 episodes of #ParisInLove is the perfect weekend plan, just saying. @ParisHilton https://t.co/SNzYTq1VPv
    Détails
  • 29 nov Paris Hilton @ParisHilton
    RT @Betoulldashti: I just made my first order don’t be jealous t-shirt from @ParisHilton 💖😍 can’t wait!!!! #ParisInLove
    Détails