• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Eddy Mitchell marqué par les attentats de Paris, il raconte son vendredi 13

Eddy Mitchell marqué par les attentats de Paris, il raconte son vendredi 13
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

En attendant de le voir en concert sur la scène du Palais des sports le 15 mars prochain, Eddy Mitchell s'est confié à Bruce Toussaint dans une interview dévoilée par iTélé. L'occasion pour le chanteur de l'album "Big Band" de revenir sur sa soirée du 13 novembre, date à laquelle la France a été la cible d'attaques terroristes sans précédent à Paris et en Seine-Saint-Denis.

Cinq mois après la sortie de son trente-sixième album baptisé "Big Band" (ndlr : le 23 octobre 2015) et porté par le titre Quelque chose a changé, Eddy Mitchell s'apprête à remonter sur scène. En effet, le chanteur a donné rendez-vous à ses fans le 15 mars prochain au Palais des Sports pour un concert unique à Paris. En attendant, l'interprète de Coul menthe à l'eau s'exprimait de nouveau sur la fin de sa carrière dans les colonnes du magazine Gala. "Lorsque j’ai annoncé, en 2011, que je faisais mes adieux aux tour­nées, les gens n’ont pas bien compris. Ils pensaient que je ne sorti­rais plus d’al­bums et ne donne­rais plus de concerts. Pas du tout ! J’ai juste décidé d’ar­rê­ter de chan­ter partout en France parce que j’en ai marre de dormir à l’hô­tel, de ces moments où l’on se retrouve dans sa chambre à comman­der une pauvre assiette gour­mande", expliquait-il. Et de revenir sur la polémique née du titre Toute la vie de Jean-Jacques Goldman pour les Enfoirés 2015. "J’avais beau­coup aimé la façon dont il s’était défendu et avait envoyé bala­der tout le monde lorsqu’il avait été attaqué pour sa chan­son, qu’une partie de la presse avait taxé d’an­ti-jeu­ne…".

"C'est monstrueux, horrible..."

A l'occasion de son retour sur scène le 15 mars prochain au Palais des Glaces à Paris, Eddy Mitchell a accepté de répondre aux questions de Bruce Toussaint pour iTélé. Après avoir évoqué le souvenir de Frank Sinatra, à qui il rend hommage dans son nouvel album, le chanteur de 73 ans a évoqué son désamour pour la politique. "La politique m'emmerde (...) Ca m'insupporte, ils m'insupportent tous, qu'ils soient de gauche ou de droite (...) Je vote contre mais je vote", a-t-il lâché. Il a également raconté ce qu'il faisait la nuit du 13 novembre 2015, date à laquelle la France a été touchée par plusieurs attentats commis au Stade de France, dans la salle du Bataclan et dans plusieurs terrasses de café. Une série d'attaques qui a profondément marqué sa conscience d'homme. "C'est monstrueux, c'est horrible, il n'y a pas de mots (...) Je dînais pas loin, alors que je ne vais jamais dans ce coin-là. Quand ma femme sort pour fumer une cigarette, il y a un type en moto qui s'arrête (...) et qui pleurait et qui nous a dit : 'Bougez pas de là, à côté, c'est une tuerie'", s'est-il souvenu.

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 14 déc Rihanna @rihanna
    RT @oceans8movie: Meet the new guys. #Oceans8 in theaters June 2018. https://t.co/GU6kDEiKd2
    Détails
  • 14 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Contrairement à ce qui était paru dans la presse, Laeticia Hallyday n'a pas donné son accord à un projet de comédie… https://t.co/ulfQSeT9Fr
    Détails
  • 14 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Depuis la Turquie où elle était en concert, Carla Bruni a rendu un bel hommage à la mère de Nicolas Sarkozy, décédé… https://t.co/01uKflNVhf
    Détails