• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Enrico Macias dévoile le drame de sa vie, "Je voulais montrer la douleur que j’ai en moi"

Enrico Macias dévoile le drame de sa vie, "Je voulais montrer la douleur que j’ai en moi"
© Best Image
  • A-
  • A+
Partager Google+

Enrico Macias a accordé une interview à l’AFP pour la sortie de son autobiographie, « Deuil du pays perdu ». Il évoque notamment son amour pour l’Algérie et la douleur qu’il ressent à l’idée de ne jamais pouvoir y remettre les pieds.

Depuis toujours, Enrico Macias déclare son amour à l’Algérie. Le chanteur d’Adieu mon pays n’a pas pu retourner dans son pays d’origine, depuis qu’il a fui la guerre d’Algérie avec sa famille, un an avant l’indépendance du pays. Ce départ a à jamais changé sa vie. Depuis, Enrico Macias a tenté à plusieurs reprises de retourner sur les terres qui l’ont vu naitre et grandir. Toutefois, tout ne s’est jamais déroulé dans le calme. Dans son livre autobiographique, « Deuil du pays perdu », Enrico Macias détaille ses souffrances concernant son rêve quasi-impossible. "Si Dieu me prête vie, j'y retournerai peut-être de mon vivant. Mais si je n'y retourne pas, je souhaite que mes enfants et mes petits-enfants y aillent pour voir où je suis né", explique à l'AFP le chanteur. "Le fait de ne pas retourner en Algérie, ça me fait mal, toujours" ajoute-t-il.

Enrico Macias n’a jamais pu retourner en Algérie, notamment en raison de son soutien à Israël, reproché par la classe politique algérienne. Il avait été contraint d’annuler une tournée à la dernière minute. Lors des visites en Algérie de Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, Enrico Macias pensait pouvoir se joindre à eux, sans succès. "Comme j'ai un peu de dignité, je ne vais pas m'imposer de force. Mais certains me disent : Qu'est-ce que ça te coûte de prendre un visa et d'y retourner ? Moi, je vais prendre un visa pour aller sur ma terre natale ?" Enrico Macias en rêve souhaite y aller, surtout pour le symbole. "Ce serait beau, ça permettrait de fermer une boucle dans ma carrière, dans ma vie..."

"Je voulais montrer la douleur que j’ai en moi"

Dans cet ouvrage écrit en collaboration avec Bertrand Dicale, Enrico Macias se confie sans fard. Il raconte notamment vouloir "finir (ses) jours en Israël" même si ce n’est pas encore concret. Il explique notamment que son image dans les médias ne définit pas forcément ce qu’il est en réalité. "Évidemment, j'ai une image un peu laï, laï, laï, un peu festive. Mais je voulais montrer dans ce livre la douleur que j'ai aussi en moi".

Enfin dans cet entretien accordé à l’AFP, Enrico Macias confirme qu’il ne veut plus parler de politique. "Je me suis aperçu que m'engager en politique, ça ne servait à rien. Ce que je veux, c'est être un témoin de mon temps et m'engager avec mon langage à moi: ma guitare, ma musique et ma voix...".

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 20 mai Shakira @shakira
    Who can name the song Shak’s been working on in rehearsals today...? Adivinan qué canción Shakira ha preparado hoy… https://t.co/hspjpAasyv
    Détails
  • 20 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Blake Lively : Son coup de gueule à propos de sa fille (vidéo) https://t.co/ZIMAlQnjjl https://t.co/yMMdepq29d
    Détails
  • 20 mai Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Dimanche rider ! 🤣🤣🤣🤣 #lerebelle https://t.co/Qr2eEADjCS
    Détails