Musique

Enrico Macias prêt à quitter la France si Marine Le Pen prend le pouvoir ? Ses confidences inattendues ! (vidéo)

Enrico Macias prêt à quitter la France si Marine Le Pen prend le pouvoir ? Ses confidences inattendues ! (vidéo)
  • A-
  • A+

Après avoir confié au micro de BFM TV vouloir quitter la France pour s’installer en Israël si jamais Marine Le Pen venait à être présidente de la République en 2017. Samedi 30 janvier, le chanteur est revenu sur ses propos dans l’émission Thé ou café. Non Stop People vous en dit plus.

En octobre dernier, Enrico Macias avait clairement émis son souhait de quitter la France pour Israël si jamais Marine Le Pen devenait présidente de la République. "Je ferai mon Aliyah (ndlr : il quitterait la France pour Israël). Je le ferai vraiment et j’entraînerai avec moi toute la communauté juive de France, à moins qu’ils veuillent rester avec elle", avait-il déclaré lors d’un entretien accordé à BFM TV. Quelques jours après cette déclaration inattendue, l’interprète d’Enfants de tous pays s’était expliqué devant les caméras de TV5 Monde. "Son père a dit que la Shoah était un détail de l’histoire et elle a été en Autriche pour un bal nazi dès le début où elle a été élue présidente du FN. Non, je n’ai pas confiance. Le FN, l’extrême droite, reprend tous les poncifs de ce qui a précédé la Shoah", avait-il estimé. Dans la foulée, le chanteur avait appelé la communauté musulmane à suivre le pas : "Je le dis aux musulmans et à la communauté juive, si Marine Le Pen vient au pouvoir, je vous en supplie, ne restez pas en France".

"Il se peut qu’un jour je parte contraint et forcé"

Samedi 30 janvier, Enrico Macias se livrait à cœur ouvert face aux caméras de Thé ou Café. Ainsi, après avoir confié regretter de ne pas avoir gagné plus d’argent du fait d’avoir raté quelques concerts dans les pays arabes, le chanteur est revenu sur les propos qu’il a récemment tenus sur le sujet. "C’est vrai que j’ai eu cette idée. Mais après j’ai réfléchi, j’ai dit : ‘Je ne peux pas partir en Israël tant que la communauté juive de France reste ici’. Je n’ai pas le droit de leur imposer de partir comme moi. J’aurais l’impression de fuir mes responsabilités. J’ai une responsabilité vis-à-vis d’eux", a lâché celui qui faisait de douloureuses confidences sur l’Algérie avant de poursuivre : "Et j’aime la France, je ne voudrais pas partir. Je vous le dis du fond de mon cœur (...) Vous savez déjà d’être parti de l’Algérie, ça a été une tragédie pour nous, on était bien chez nous (...) On est bien en France. J’aime la France. J’ai toujours aimé la France". Et de conclure : "Il se peut qu’un jour je parte, contraint et forcé, à condition que je suive tout le monde".

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 03 déc Gad Elmaleh @gadelmaleh

    La nouvelle mise à jour d'UBER:Comment on peut compliquer le truc un maximum pour perdre un Max de clients?

    Détails
  • 03 déc Paris Hilton @ParisHilton

    Love this piece of me at #ArtBasel by #ErickArtik. 💖 https://t.co/RfsIO9vg3e

    Détails
  • 03 déc Britney Spears @britneyspears

    Jingle ball here we come 🎀🎀🎀🎀 https://t.co/S491PJDzWl

    Détails