• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Enrico Macias tacle Carla Bruni : "Elle est passée de gauche à droite"

Enrico Macias tacle Carla Bruni : "Elle est passée de gauche à droite"
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Dans une interview pour le Figaro, Enrico Macias est revenu sur son sa relation avec Nicolas Sarkozy et sur ses idées politiques. Il a d'ailleurs profité de l'occasion pour tacler Carla Bruni sur les siennes. Non Stop People vous en dit plus.

Enrico Macias revient sur le devant de la scène avec la sortie de son autobiographie "Deuil du pays perdu". Dans cet ouvrage, le chanteur se confie plus particulièrement sur son plus grand regret, celui de n’être jamais retourné en Algérie. Il avait fui le pays avec sa famille, un an avant que l’indépendance soit proclamée.  Malgré son envie de remettre les pieds sur le continent Africain, Enrico Macias a un plus grand souhait, celui de changer d’image. Il explique au cours de l’entretien que ce livre lui a permis d’être son propre exutoire : "Évidemment, j'ai une image un peu laï, laï, laï, un peu festive. Mais je voulais montrer dans ce livre la douleur que j'ai aussi en moi".

A l’âge de 76 ans, Enrico Macias a donc pour intention de changer son image et cela commencerait par l’envie de s’éloigner de la politique. En 2007, le chanteur a apporté son soutien à Nicolas Sarkozy, alors qu’il clamait être un grand partisan de gauche. Il avait déclaré sur la scène de la place de la Concorde : "Ah qu’elles sont jolies les filles de Sarkozy". Quelques années plus tard en 2012, la star a récidivé en annonçant le prochain retour de Nicolas Sarkozy au sein de l’UMP et en reportant des supposés propos du politicien : "Il ne me le dit pas, mais on parle politique. Il est outré de ce qui se passe au gouvernement et aussi à l'UMP. C'est un carnaval".

"Carla Bruni m’a passé un savon"

Dans une interview réalisée par nos confrères du Figaro, Enrico Macias est revenue sur cette période. Malgré son soutien à la maire PS de Paris, Anne Hidalgo, il a décidé de ne être associé à un politicien :  "Aujourd'hui, je ne m'engagerai plus, j'ai assez donné. Je ne renie pas mes amis, mais je ne veux plus faire de politique ". Cette décision viendrait d’ailleurs de Carla Bruni, la compagne de Nicolas Sarkozy. D’après ses dires, Enrico Macias s’est pris quelques reproches venant de la chanteuse lorsqu’il a apporté son soutien public à Nicolas Sarkozy : "Beaucoup m'en ont voulu, et notamment Carla, qui m'a passé un savon". Si cette révélation est étonnante, Enrico Macias, qui a été hospitalisé en septembre dernier, a taclé Carla Bruni en l’accusant de renier son passé. Il insinue donc que les idées de gauche de Carla Bruni ont très vite disparu lorsqu’elle a rencontré l’ancien président de la République, qui est de droite : "Je ne lui en ai pas voulu lorsqu'elle est passée de gauche à droite en épousant Nicolas...".

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 17 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    Don’t miss a brand new episode of @kuwtk tonight! https://t.co/DfoSCVXKB2
    Détails
  • 17 déc P!nk @Pink
    RT @POPSUGARMoms: "My heart explodes when he connects to his girls like this." https://t.co/2QCo5IHXWg
    Détails
  • 17 déc P!nk @Pink
    THANKYOU to all of the firefighters battling this beast. You’re our heroes and we love you. Prayers and condolences… https://t.co/IJsjAy00wJ
    Détails