• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Eurovision 2019 : L’Islande bannie après avoir affiché son soutien à la Palestine ?

Eurovision 2019 : L’Islande bannie après avoir affiché son soutien à la Palestine ?
  • A-
  • A+
Partager Google+

Le groupe islandais Hatari s’est fait hué lors de l’Eurovision 2019 après avoir déployé des drapeaux palestiniens. Les organisateurs du concours seraient en pleine réflexion quant à une sanction. Non Stop People vous en dit plus.

Samedi 18 mai 2019, la 64ème édition de l’Eurovision était diffusée à travers le monde et voyait le sacre de Duncan Laurence, représentant des Pays-Bas. De son côté, Bilal Hassani terminait à la 14ème place du classement avec son morceau "Roi". Une performance tout de même saluée par les experts de l’événement qui se tenait à Tel-Aviv et surtout par les fans du jeune chanteur. Mais les résultats du concours ne sont pas les seuls à avoir marqué la soirée. Le groupe islandais Hatari, qui a fini 10ème, a créé la polémique en brandissant des banderoles pro-palestiniennes, suscitant la colère du public. Très vite, l’image a été reprise par de nombreux internautes, de quoi provoquer un véritable buzz sur la Toile. Mais ce geste politique est loin d’avoir plu aux organisateurs de l’Eurovision.

"Les conséquences en seront discutées"

A travers un communiqué officiel, l’Union européenne de radio-télévision (UER) a vivement réagi : "L’Eurovision est un événement apolitique. Hatari, leurs agissements contreviennent directement" aux règles du concours, "les conséquences en seront discutées." D’après les principes de la compétition, deux sanctions seraient envisageables : soit Hatari écoperait d'un avertissement officiel, soit l’Islande serait disqualifiée l'année prochaine du concours de l'Eurovision qui se tiendra aux Pays-Bas. Le groupe d’Electronicore avait partagé son intention de faire passer un message politique après avoir été sélectionné et assurait vouloir "utiliser leur présence pour politiser l’événement". Leur performance était elle-même un avis politique avec son titre "Hatrid mun sigra", comprenez "La haine vaincra". Madonna, qui a brillé par ses fausses notes lors de son passage, a également souhaité transmettre un message de paix avec ses deux danseurs qui portaient dans le dos des drapeaux israélien et palestinien.

Par E V

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 20 juin Paris Hilton @ParisHilton
    I'm so excited right now @ChrisLilley came to my house!! 😍✨ I'm literally obsessed with his new show 'Lunatics' on… https://t.co/ohzgwFyRd9
    Détails
  • 20 juin Kim Kardashian West @KimKardashian
    FML https://t.co/gbyHIvcKVD
    Détails
  • 20 juin Justin Timberlake @jtimberlake
    TOMORROW!! https://t.co/wqI30q1iVa
    Détails