• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Fixpen Sill : Leur album Edelweiss, Nekfeu, PNL... Le duo se confie ! (EXCLU)

Fixpen Sill : Leur album Edelweiss, Nekfeu, PNL... Le duo se confie ! (EXCLU)
dr
  • A-
  • A+

Le 5 février prochain, Fixpen Sill dévoilera son album "Edelweiss", avant de faire quelques dates dès mars 2016. L'occasion pour Non Stop People de faire l'interview des deux amis et collègues qui souhaitent avancer dans le milieu sans calculer leurs mouvements. Quelques jours avant la sortie de leur opus, Vidji et Keroué se livrent et en dévoilent un peu plus sur leur travail. Interview.

NSP : Qu’est-ce qui vous a donné envie de faire de la musique ?

Keroué : C'est le fait d'écouter du rap qui m'a donné envie de faire de la musique. Au début j'écrivais sans but mais c'est devenu plus sérieux quand j'ai rencontré Vidji. Il est le producteur de quasi tous nos morceaux, donc disons qu'on bénéficie de bonnes possibilités pour créer notre musique de façon professionnelle. On se perfectionne sans arrêt, j'aimerais bien progresser encore dans la recherche de nos sonorités et dans la manière d'aborder un thème ou un concept sur un morceau.

Vidji : Les premiers concerts auxquels j'ai assisté, les premiers albums écoutés. J'ai toujours été fasciné par ça et je faisais de la M.A.O depuis assez jeune, ça ressemblait déjà beaucoup à des instrumentales de rap, je faisais ça sans savoir à quoi ça allait me servir, juste parce que ça me donnait l'impression de faire ce pour quoi j'étais fait. J'ai appris a joué de plusieurs instruments et a joué plusieurs styles avant d'en revenir au rap pour former Fixpen Sill.

NSP : Comment travaillez-vous sur un morceau ?

Keroué : Tout dépend de ce qu'on imagine dessus, si on a envie d'être sérieux ou totalement libérés de contraintes. On a souvent l'instrumentale avant pour pouvoir écrire dessus mais c'est aussi arrivé que certains de nos textes soient écrits avant que l'instrumentale soit créée.

Vidji : On n’a pas de procédure type, mais c'est vrai qu'en général on part d'une instrumental et on couche sur papier ce qu'elle nous inspire. Sinon ça arrive que Keroué fasse des gimmicks ou répète un truc en boucle pour un refrain, moi de mon côté je sélectionne des samples ou je compose au besoin, ça varie... On n’a pas réellement de "recette".

NSP : Déjà trois extraits ont été dévoilés de l’album "EDELWEISS", comment ont-ils été accueillis par le public ?

Vidji : Je pense que nos fans de la première heure ont été déboussolés par "HOBO" mais les autres morceaux ont été très bien accueillis.

Keroué : Vraiment bien. Ça nous met en confiance pour la suite des événements mais il ne faut pas relâcher les efforts. On va très vite repartir sur un projet après la sortie de notre album.

NSP : Qu’est-ce qui vous rend fier dans cet album ?

Vidji : Perso c'est le fait d'avoir produit 12 des morceaux (sur les 14) dans des styles différents, et le soin qu'on a apporté à chacun d'eux. Sinon tout simplement le fait qu'il sorte, rien que pour ça je suis fier.

Keroué : C'est le fruit d'un travail colossal, des années à réfléchir sur ce qui nous motive dans cette musique. On a tout expérimenté, personnellement je me sens prêt à entamer quelques chose de totalement différent sur mes/nos prochaines sorties. "EDELWEISS" appartient à une partie de ma vie, c'est un concentré de pensées et de réflexions compilées sur disque.

NSP : Vous vous êtes notamment fait connaitre grâce au collectif « 5 majeur » avec Nekfeu. Est-ce que son succès peut vous aider ?

Keroué: Indéniablement oui mais ça n'enlève rien au travail fourni par Vidji et moi sur cet album. Nous avons toujours fonctionné en équipe, et c'était important pour nous d'avoir tous les membres sur 5 Majeur sur cet album. On a réfléchi dans une logique de rassembler les personnes avec qui nous avions eu des liens forts en termes de rap ces dernières années, et le 5 majeur en faisait partie. 

Vidji : Je pense qu’une simple affiliation n'est pas déterminante pour le succès d'un groupe, les exemples d’artistes qui bénéficient d'exposition et ne marchent pas sont nombreux. Je pense que c'est efficace quand les artistes en question sont sous-estimés.

"On jouera en première partie de Georgio"

NSP : Il y a un duo avec Nekfeu, c’était une évidence ?

Keroué : Oui car nous avons débuté ensemble. Il est depuis devenu connu du grand public mais ça ne change pas les positions que nous avions avant ça. La collaboration s'est faite naturellement, nous n'étions pas à notre coup d'essai ensemble. Le morceau "après moi le déluge" est d'ailleurs pour moi un des plus gros titres de l'album.

Vidji : C'était autant une évidence qu'il y a 4 ans.

NSP : Comment on se prépare à la sortie d’un album ?

Vidji : Je suis pas du genre à me préparer pour quoi que ce soit, je découvre le processus... C'est plus de boulot que ce que je pensais en tout cas.

Keroue : On joue le jeu de la promo, on essaie d'être au point sur les dates et sur les échéances. Ça nous force à nous cadrer et à penser des nouvelles manières de communiquer sur notre musique.

NSP : Quel message revient le plus souvent de la part de vos fans ?

Keroué : "Vous êtes lourds de fou, continuez comme ça"

Vidji : "Y'a un vinyle de prévu ?"

NSP : Est-ce que l’on vous retrouvera sur scène bientôt ?

Vidji : On jouera en première partie de Georgio à la Cigale le 6 Février. On va aussi commencer une tournée de date à partir de Mars, les infos seront sur notre page Facebook !

"Il faut être rigoureux, savoir se renouveler"

NSP : Quel regard portez-vous sur les artistes comme PNL / JUL qui cartonnent. Est-ce que vous vous reconnaissez en eux ?

Keroué : Il faut cette diversité dans le paysage musical français : c'est nécessaire d'avoir des artistes qui sont à ce niveau-là et proposent des trucs. On suit ou on ne suit pas, moi ça ne m'empêche pas de dormir en tout cas, ils font leur musique et on fait la nôtre.

Vidji : Moi PNL j'ai bien aimé tout de suite, sans juger leur rap ou leur style, juste en me prenant des morceaux sur youtube. JUL beaucoup moins mais je constate qu'autour de moi ses fans ne sont pas forcément ceux que l'on croit, il a conquis un large public en faisant quasiment tout lui-même donc il n'y a pas grand-chose à redire. Je me reconnais parfois plus dans la méthode de travail que dans la musique en elle-même.

NSP : Est-ce que c’est difficile de se faire une place aujourd’hui dans l’industrie de la musique ?

Keroué : Pas plus difficile qu'avant, il faut être rigoureux, savoir comment se renouveler et surtout croire dur comme fer en ses capacités.

Vidji : Ca dépend quel est ton objectif, et comment tu comptes t'y prendre. Jusque-là on a plus cherché à progresser dans la musique qu'à se faire une "place" dans l'industrie, mais ça reste toujours un mélange de chance et de travail. Ce qui est réellement difficile si tu es dans une démarche de succès populaire, c'est de calculer les critères, les codes et les tendances, qui semblent parfois n'obéir à aucune règle. Je préfère ne pas trop me prendre la tête avec ça. 

NSP : Quelle question êtes-vous lassés d'entendre en interview ?

Vidji : "Aujourd'hui je suis avec Fixen Style, alors c'est comment les gars ?"

Keroué : "Quand est-ce que sort votre album ?" Mais je vais quand même y répondre : "EDELWEISS" de FIXPEN SILL disponible en version physique et digitale le 5 Février 2016.

Twitter : @FixpenSill
Facebook : https://www.facebook.com/fixpensill/
 

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 27 fév Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Des questions de la vérité,du conseil de famille,les cesars,the Voice,des coups de gueule et des coups de coeur, du Combal! #TpmpCestCeSoir
    Détails
  • 27 fév Non Stop People @NonStopPeople
    #JenniferAniston rend hommage à l'acteur #BillPaxton aux #Oscars 😔 https://t.co/95u13PfDUH https://t.co/8rkXEorCwB
    Détails
  • 27 fév Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    RT @sisqoludo: Allez les loulous ce soir on dépasse les 2M de téléspectateurs passez le message, allumez toute les tv. #TeamFamilyTpmp #Tpm…
    Détails