Musique

Francis Cabrel se sent floué par l'industrie musicale !

   / 6  
Francis Cabrel fait partie des artistes préférés des Français
1
Francis Cabrel fait partie des artistes préférés des Français
Francis Cabrel a reçu de nombreux prix
2
Francis Cabrel a reçu de nombreux prix
Jamais sans sa guitare
3
Jamais sans sa guitare
Francis Cabrel n'hésite jamais à remonter sur scène !
4
Francis Cabrel n'hésite jamais à remonter sur scène !
Francis Cabrel a fait des révélations sur sa vie privée
5
Francis Cabrel a fait des révélations sur sa vie privée
Francis Cabrel a laissé tomber la moustache !
6
Francis Cabrel a laissé tomber la moustache !
  • A-
  • A+

Ce lundi 27 avril sort le nouvel album de Francis Cabrel "In extremis". Cet opus, comptant plus d’une dizaine de titres, ne sera pas écoutable en streaming. Et pour cause, le chanteur est formellement opposé à ces services d’écoute en ligne.

A 61 ans, Francis Cabrel revient avec un nouvel album "In extremis". Un disque très attendu par ses fans puisque le chanteur à l’accent chantant n’avait pas repris le chemin des studios depuis sept ans. Le revoilà donc, boosté à bloc par cette nouvelle aventure. En pleine promotion pour ce nouveau projet, Francis Cabrel a cependant émis certaines réserves. La promo, oui, mais à certaines conditions ! Pour lui, pas question de mettre les pieds chez Laurent Ruquier : "Il faut de la répartie et de l’à-propos et on est souvent des cibles faciles. Et quand il y a une caméra, je perds un peu mes moyens. Ma notion de l’invitation est plutôt de se sentir à l’aise. Moi je me dis souvent le lendemain ce que j’aurais mieux fait de répondre" a-il déclaré dans les pages de Metronews, au sujet de l’émission "On n’est pas couché".

"Cette solution déconsidère la chose créée"

Et les talk-shows, "le genre d’émission où il faut faire le show" n’est pas la seule phobie du chanteur. En effet, Francis Cabrel a formellement interdit de rendre disponible l’écoute de son nouvel album sur les plateformes de streaming qui permettent, moyennant un abonnement mensuel, d’écouter de la musique en illimité, comme Deezer ou Spotify.  "J’attends qu’on m’explique ce que ça apporte aux artistes. C’est une merveilleuse idée dans laquelle les artistes sont complètement flouées. Je préfère attendre que la dignité soit rendue aux créateurs. Pour l’instant, je trouve que cette solution déconsidère la chose créée" s’est-il justifié dans les colonnes du journal. Une prise de position pas franchement bien vue par sa maison de disques, qui aurait souhaité le voir passer à l’ère du numérique. A l’instar de Taylor Swift ou Björk, cette mutation des pratiques musicales échappe complètement au chanteur à la face cachée qui ne comprend pas "que les artistes aient pu laisser faire une chose pareille". "J’attends une concertation logique sur ce sujet" annonce-t-il.

Par Eva

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 03 déc Gad Elmaleh @gadelmaleh

    La nouvelle mise à jour d'UBER:Comment on peut compliquer le truc un maximum pour perdre un Max de clients?

    Détails
  • 03 déc Paris Hilton @ParisHilton

    Love this piece of me at #ArtBasel by #ErickArtik. 💖 https://t.co/RfsIO9vg3e

    Détails
  • 03 déc Britney Spears @britneyspears

    Jingle ball here we come 🎀🎀🎀🎀 https://t.co/S491PJDzWl

    Détails