Musique

Francis Lalanne : harcelé par des groupies hystériques "Des filles m’at­ten­daient nues dans mon lit"

Francis Lalanne : harcelé par des groupies hystériques "Des filles m’at­ten­daient nues dans mon lit"
(c) Best Image
  • A-
  • A+

On le sait tous, les chanteurs comme les acteurs sont bien souvent victimes de groupies hystériques, prêtes à tout pour pouvoir passer un moment avec leurs idoles. Mais si certaines se contentent d’un simple autographe, d’autres sont capables des plus grosses folies. Francis Lalanne revient sur cette période de sa vie où les femmes étaient toutes à ses pieds.

Dans le années 80, Francis Lalanne était au sommet de sa gloire. En effet, sa bouille friponne et ses chansons poétiques ont fait de lui un chanteur admiré par un très grand nombre de fans, spécialement chez les femmes d’ailleurs.

Si beaucoup de gens rêvent de la vie d’artiste, en réalité ce n’est pas toujours évident de faire face aux fans.

En effet, Francis Lalanne, comme de nombreux autres artistes, ont connu les méfaits des groupies hystériques. Alors que certaines pouvaient se contenter d’une photo ou d’un simple autographe, d’autres en voulaient toujours plus. C’est comme ça que Francis Lalanne a retrouvé, et ce à plusieurs reprises des filles totalement nues dans son lit.

"J'ai toujours mis un point d’hon­neur à n’avoir aucun échange amou­reux avec une admi­ra­trice"

Récemment interviewé par nos confrères du magazine Gala, Francis Lalanne revient sur cette folle époque.

« A une époque, j’étais traqué par les grou­pies. On ne peut pas imagi­ner ce qu’on peut vivre quand on est un chan­teur qui commence à toucher un public ado : des filles m’at­ten­daient nues dans mon lit ou planquées dans les armoires des chambres d’hô­tels. »

Alors que beaucoup de stars n’hésitent pas à avoir de petites aventures avec leurs fans, de son côté Francis Lalanne n’a jamais voulu franchir cette barrière.

« Mais j'ai toujours mis un point d’hon­neur à n’avoir aucun échange amou­reux avec une admi­ra­trice. Parce qu’u­ti­li­ser l’ad­mi­ra­tion de quelqu’un pour assou­vir un besoin sexuel, pour moi, aurait été indigne, une sorte d’abus de posi­tion domi­nante. Je ne peux pas éprou­ver de plai­sir avec un parte­naire char­nel si le senti­ment n’est pas nourri dans une forme d’échange d’égal à égal. Utili­ser la fasci­na­tion, c’est comme une forme de viol. »

Mesdames, sachez donc que Francis Lalanne est un véritable gentleman.

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 08 déc Non Stop People @NonStopPeople

    Le retour de Jean-Marc #Morandini sur i-Télé en préparation ? https://t.co/8RplGlV7ss https://t.co/0mCowrWg2D

    Détails
  • 08 déc Non Stop People @NonStopPeople

    Les @FreroDelavega se confient à l'approche de leur ultime concert https://t.co/DoFDBnV62c https://t.co/Gh1rXYJXCp

    Détails
  • 08 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna

    Ca va mes chéris? J ai énvie de faire un ni oui ni oignon! Merci éncore pour hier! Bim!😂❤️

    Détails