Musique

Fréro Delavega séparés : le duo se confie, "C'est comme la rupture d'un couple, c'est difficile"

Fréro Delavega séparés : le duo se confie, "C'est comme la rupture d'un couple, c'est difficile"
(c) Maxppp
  • A-
  • A+

Interviewés par Le Parisien après l'annonce de la fin de leur duo, Jérémy Frérot et Florian Garcia, alias Fréro Delavega, se sont confiés sur la difficulté de cette décision et les raisons qui les ont poussés à la prendre.

Après six ans de musique ensemble, deux albums, et un million de disques vendus, les Fréro Delavega ont mis fin à leur duo de choc. Une décision sur laquelle est revenu Florian Delavega dans de touchantes confidences. Nos confrères du Parisien ont eux aussi pu approcher le duo de chanteurs. Florian explique : "Séparation, cela fait un peu violent et négatif. On met fin à une aventure humaine. Nos envies divergent. C'est une décision triste, bien sûr, mais on croit vraiment à l'idée de cycles dans la vie. C'est le début d'une autre aventure. Et c'est une chance de pouvoir finir en haut. On aurait pu se perdre si on avait continué". Quant à Jérémy, il estime : "On ne se sépare pas, on prend juste deux chemins différents. C'est comme la rupture d'un couple, c'est évidemment difficile. Mais le temps passe, on l'accepte. Et on va faire de la fin de notre tournée un cadeau. On va profiter".

"Le plus dur, c'est autour"

Florian revient ensuite sur sa décision d'arrêter : "On savait que 2017 serait une année cruciale. En discutant du troisième album, j'ai compris que je n'avais plus la force et l'envie de continuer. Dans notre société, on accepte mal que les choses s'arrêtent, mais quand l'humain dysfonctionne, à quoi ça sert de continuer ? Et quand quelque chose a été magique, il faut savoir le préserver. C'est une superbe histoire, je ne veux surtout pas noircir le tableau, il y a juste des choses qui ne me conviennent plus". Le chanteur ajoute : "Les concerts, c'est toujours magique ; le plus dur, c'est autour... Quand on me demande de faire le chanteur, de chanter avec d'autres que Jerem, je ne me sens pas à l'aise. Et puis l'image, tu ne maîtrises rien. Heureusement que nous étions deux pour affronter ça. Seul, je n'aurais jamais eu le courage. Le succès, c'est beau, mais c'est violent, clairement". De son côté, Jérémy explique que lui non plus n'aurait pas pu affronter sela seul et lance : "On a pris dans la gueule l'image qui est transmise de nous, mais aussi le conformisme d'Internet. C'est hallucinant. Cela nous a fait pas mal réfléchir. Mais moi, j'arrive peut-être plus que Florian à me retrouver là-dedans". Le duo assure également que leur amitié est intacte. Mais Florian ne continuera pas la musique : "Jerem est un chanteur, moi, je suis un Fréro Delavega. Je veux juste me reconnecter à des choses qui me parlent, travailler la terre, vivre autonome, une vie à l'opposé de ce que l'on a pu vivre". De son côté, Jérémy souhaite continuer la musique sous son nom.

Par Lauren Clerc

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 09 déc Non Stop People @NonStopPeople

    Ce qu'on a envie de dire à Jesta #KohLanta https://t.co/JeUWUPhcMH

    Détails
  • 09 déc Non Stop People @NonStopPeople

    Mais Freddy 💞✨ #KohLanta

    Détails
  • 09 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna

    Merci mes cheris pour cette semaine de ouf! Je vous aime vraiment vraiment vraiment! ❤️

    Détails