• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Grand corps malade, Gérard Lenorman et Tryo répondent présents pour Idir (exclu vidéo)

Grand corps malade, Gérard Lenorman et Tryo répondent présents pour Idir (exclu vidéo)
  • A-
  • A+
Partager Google+

En quarante ans de carrière, Idir s’est imposé en véritable monument de la chanson kabyle et pas que. Charles Aznavour, Gérard Lenorman ou encore Grand corps malade font partie de ses grands admirateurs et quand il leur a demandé de reprendre, avec lui, un de leurs titres, ils n’ont pas hésité une seconde. Non Stop People a parlé avec eux de ce beau projet, au détour d’une journée du mois de mars, exagérément ensoleillée.

Idir, de son vrai nom, Hamid Cheriet, chanteur kabyle, s’est fait connaître en 1970, avec son tube "A Vava Inouva", devenu très rapidement un tube interplanétaire. Le chanteur s’impose alors comme le premier à donner à la culture berbère une audience internationale. Ses pairs ont tout de suite reconnu son talent et su se retrouver en lui. Pour la sortie de son album "Ici et Ailleurs" , composé uniquement de duos, tous ont répondu immédiatement présents, comme nous l’a confirmé Gérard Lenorman, avec qui il reprend le titre "Les Matins d’hiver" "Ça fait longtemps que j’adhère à tout ce qu’il fait, tout ce qu’il est, tout ce qu’il pense, tout ce qu’il donne. On se connaissait déjà, ça voyage les âmes, ça se reconnaît et ça n’est que ça." Le groupe Tryo qui reprend avec lui leur célèbre "Hymne de nos campagnes", raconte cette même rencontre si évidente avec l’artiste "Il y a eu une réelle amitié avec lui, tout de suite. Une espèce d’amour, de tendresse […] Il a su choper ce côté revendicateur, sociétal, que peut avoir aussi Tryo."

De l’espoir mais beaucoup de revendications

C’est cette notion d’engagement que le chanteur algérien a placé au centre de son nouvel album. Au micro de Non Stop People il a exprimé cette volonté de construire une oeuvre en forme d’acte de résistance, contre le repli sur soi qui s’opère dans la société actuelle "Quand je suis arrivée en France j’ai connu l’exclusion, le racisme, le sida et je me suis inscrit dans une démarche qui essayait d’apporter le peu que je pouvais. […] Je remarque aujourd’hui que dans certaines communautés les parents sont plus en avance que leurs enfants et je pense que c’est un signe de régression. Je pense qu’on a tendance à oublier qu’on vit dans cette France qui nous a tant donné et qu’on aime tant. Il y aussi des problèmes et il faut les régler mais je ne vois pas encore les mains tendues se tendre comme je le souhaiterais."

Idir a, dans son projet, trouvé de nombreuses mains tendues, dont celle de Grand corps malade, qui signe la seule chanson inédite de l’opus, "Avancer", en forme d’espoir "d’horizons plus rassurants" et se retrouve dans l’œuvre de ce dernier "Toute l’oeuvre d’Idir va dans ce sens-là, il y a toujours beaucoup d’ouverture, beaucoup de tolérance, c’est un appel au dialogue, à l’échange. De faire tout un album en duo avec des artistes différents, en français, en franco-kabyle, c’est très fort symboliquement. C’est très important qu’il y ait ce type d’album aujourd’hui." Une belle leçon d’optimisme portée également par Maxime Le Forestier , Francis Cabrel ou encore Charles Aznavour, en vente dès le 7 avril prochain. 

Par Camille Esnault

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 23 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Patrick Cohen répond aux accusations de @ndemorand ! Et il n'a pas l'air très content... https://t.co/4BQICetRy1 https://t.co/NL7S6d9Hs2
    Détails
  • 23 sep xoxo, Gaga @ladygaga
    @MarkRonson what a special time that was me too won't ever forget it 🎶
    Détails
  • 23 sep xoxo, Gaga @ladygaga
    @MarkRonson ❤️u
    Détails