Musique

Grand Corps Malade : papa anxieux ? Il répond

Grand Corps Malade : papa anxieux ?  Il répond
(c) Maxppp
  • A-
  • A+

Grand Corps Malade est en pleine promotion de son dernier album, Il nous restera ça. Un album choral où participent onze autres artistes de la chanson française. L’occasion pour Fabien Marsaud de son vrai nom, d’accorder une interview au magazine Voici. Il s’est confié sur sa vie personnelle et plus particulièrement sur son rôle de père. Non Stop People vous en dit plus.

Grand Corps Malade revient en haut de l’affiche avec un album aux collaborations prestigieuses. Richard Bohringer, Charles Aznavour, ou encore Jeanne Cherhal participent à cet opus original. "J’ai proposé à dix auteurs d’insérer cette phrase dans un texte inédit et de l’interpréter sur cet album", confie Grand Corps Malade. "L’ensemble de ces poèmes a été mis en musique par Babx et Angelo Foley. Un grand merci à tous ces artistes d’avoir accepté l’invitation et d’avoir fait de ce projet une œuvre rare. Un album d’auteurs" déclarait le musicien. Le slameur a notamment travaillé avec Renaud sur le titre Ta batterie. Une chanson qui signe le grand retour de l’interprète de Mistral Gagnant. "Je suis arrivé au bon moment. Un projet qu’il a aimé, un album d’auteurs.  Je pense qu’il avait perdu un tout petit peu confiance, ce qui peut paraître incroyable vu l’œuvre colossal qu’il a. C’est comme s’il faillait un petit peu le booster. (…) Peut être qu’un moment il avait perdu l’envie, là il l’avait" a déclaré l’artiste. "J’entends beaucoup : tu lui as redonné le déclic, c’est toi l’étincelle, j’en suis flatté, merci beaucoup. Mais non je pense qu’elle était en lui cette étincelle, j’étais là au bon moment" a continué Grand Corps Malade sur le plateau de ONPC la semaine dernière.

"J’appréhende plus l’âge des premières cuites et du permis de conduire"

Le musicien, d’habitude discret sur sa vie de famille, a fait quelques confidences au magazine Voici. Grand Corps Malade, devenu tétraplégique incomplet la veille de son vingtième anniversaire, avoue être un papa angoissé. "J’ai un passé qui parle pour moi : on n’est à l’abri de rien. Pour l’instant, j’essaie de ne pas les saouler dès qu’ils grimpent sur un truc. Ca va, je me soigne. J’appréhende plus l’âge des premières cuites et du permis de conduire" lâche celui qui s’est confié sur les attentats de Charlie Hebdo.  L’artiste, papa de Anis (5 ans) et d’un deuxième petit garçon âgé de 2 ans a parlé de son handicap à son aîné. "Dès qu’il a commencé à comprendre, je lui ai expliqué ce qui m’était arrivé, qu’on m’avait donné ce surnom pour rigoler après mon accident et que je l’avais gardé. Mais il a compris que je ne suis pas malade" conclut- il.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 08 déc Non Stop People @NonStopPeople

    #CarolineReceveur odieuse et ingérable ? @jeremstar balance ! https://t.co/8M4lQFIe3Y https://t.co/ZOvnia1UrV

    Détails
  • 08 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna

    RT @Alicee__7: @Cyrilhanouna T'es Un Ouf 😂😂 Le Hashtag est Canon 😂😂❤️

    Détails
  • 08 déc Non Stop People @NonStopPeople

    .@LeaSalame serait-elle enceinte ? https://t.co/9LdQuP4X4v https://t.co/vy39rQl5Oh

    Détails