Musique

Grand Corps Malade : "Paris est traumatisé"

Grand Corps Malade : "Paris est traumatisé"
  • A-
  • A+

Vendredi 13 novembre 2015 restera une date tristement gravée dans les annales. Ce jour-là, plusieurs attaques terroristes sont survenues en même temps dans la capitale, faisant de la ville un véritable chaos. Très touché par l’actualité, Grand Corps Malade a tenu à revenir sur ce triste épisode, tout en assurant la promotion de son nouvel album. Non Stop People vous en dit plus.

Il y a un peu plus de deux semaines maintenant, la ville de Paris était en alerte. En effet, lors de la soirée du vendredi 13 novembre, plusieurs attaques d’origine terroristes sont survenues de façon simultanée, faisant des paysages de Paris, de véritables scènes de guerre. Un terrible épisode qui a fortement marqué la population, mais aussi de nombreuses personnalités publiques, à l’image de Grand Corps Malade. En effet, quelques jours après les attentats de Paris, le slameur avait publié un poignant message sur son Facebook.

"On a toujours la gueule de bois"

Alors que Grand Corps Malade est actuellement en pleine promotion de son nouvel album intitulé Il nous reste ça, l’artiste a tenu à revenir sur les horribles événements survenus à Paris le 13 novembre dernier, aux micros de nos confrères belges de 7sur7. L’occasion de parler de la façon dont on doit préparer nos enfants face à ce climat tendu. « On essaie de les armer avec des valeurs, du courage, un bon équilibre. On essaie de les protéger, de les rendre autonomes, de leur donner tout ce qui pourra faire d'eux des adultes épanouis, curieux. On les arme de curiosité, oui, on leur donne une certaine vision de l'être humain et de la fraternité. »

Et bien que Grand Corps Malade se batte pour combattre la psychose, ce dernier avoue que Paris reste gravement marqué par ces attaques. « J'avais envie de réagir. J'avais vu des très belles choses. J'avais envie de parler de ça dans le drame ambiant. Dès le lendemain, Paris a repris une vie normale. J'ai donné un concert au Théâtre du Châtelet cette semaine. Il faut continuer très vite, avec naturel. Pour leur dire qu'ils n'auront pas ça. Mais bien sûr, on a toujours la gueule de bois, Paris est traumatisé. »

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 09 déc Non Stop People @NonStopPeople

    Une pédicure s'impose. Oui on sait, c'est #KohLanta https://t.co/Bd0VdMYssz

    Détails
  • 09 déc Non Stop People @NonStopPeople

    C'est parti pour les poteaux ! #KohLanta https://t.co/7bfwKvKKzL

    Détails
  • 09 déc Non Stop People @NonStopPeople

    Il y a deux types de personne dans ce monde #KohLanta https://t.co/nw0uSXwQlv

    Détails