• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Ibrahim Maalouf accusé d'agression sexuelle sur mineure : le trompettiste condamné par la justice

Ibrahim Maalouf accusé d'agression sexuelle sur mineure : le trompettiste condamné par la justice
  • A-
  • A+
Partager Google+

La justice a rendu son verdict ce 23 novembre concernant l'affaire d'agression sexuelle sur une collégienne, dont Ibrahim Maalouf est jugé coupable. Non Stop People vous en dit plus.

Ibrahim Maalouf est impliqué dans une affaire d'agression sexuelle sur une collégienne de 14 ans. Le trompettiste franco-libanais, qui s'est présenté devant le tribunal correctionnel de Créteil ce 23 novembre, a été condamné à quatre mois d'emprisonnement avec sursis. A cette peine s'ajoute une amende s'élevant à 20 000 euros. Lors de la précédente audience, qui s'est déroulée le 6 novembre, le procureur avait requis six mois d'emprisonnement avec sursis pour Ibrahim Maalouf. Le concerné a toujours nié sa responsabilité par rapport aux faits qui lui sont reprochés. Le compositeur de musiques de films, âgé de 37 ans, a ainsi plaidé le "dépit amoureux" de la victime, qui n'aurait pas supporté d'avoir été rejetée. Le procureur avait jugé, lors de la précédente audience, "crédible" la version de la jeune fille. Il avait également ajouté qu'il y avait bien eu "surprise" et "contrainte". 

Une victime suivie par un thérapeute

L'affaire remonte à 2013. La jeune mineure aurait révélé qu'un premier échange de baiser aurait eu lieu à la sortie d'un cinéma à Ivry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne. Ibrahim Maalouf l'aurait de nouveau embrassée deux jours plus tard, dans son studio d'enregistrement, cette fois de manière plus virulente. Il aurait en effet "attrapé la jeune fille par le bassin". La victime a ajouté que c'était "comme si on faisait l'amour mais habillés" et qu'elle "sentait son sexe derrière elle sur ses fesses". Celle qui est aujourd'hui âgée de 18 ans a, après les faits, commencé à se scarifier et à avoir des troubles alimentaires. Elle a depuis été hospitalisée et a suivi plusieurs thérapies. Ibrahim Maalouf, de son côté, a assuré ne jamais avoir eu "d'attirance pour l'adolescente". Jugé "non-dangereux" par le procureur, le musicien peut librement continuer d'enseigner la musique à de jeunes élèves.

Par Nina Siahpoush-Royoux

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 18 fév Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    ❤️❤️❤️❤️ https://t.co/WiCZLegaX8
    Détails
  • 18 fév Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    ❤️❤️❤️merci beaucoup. Vraiment https://t.co/xmA6opmsP2
    Détails
  • 18 fév Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Trop mimi!!❤️❤️ https://t.co/gVDLve2P7A
    Détails