• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Jacques Higelin complexé ? "Je me trouve moche à l'image"

Jacques Higelin complexé ? "Je me trouve moche à l'image"
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ce dimanche 1er novembre, la chaîne Arte diffusait un documentaire sur le chanteur Jacques Higelin. Pendant un an, c’est l’actrice Sandrine Bonnaire qui l’a suivi et qui a capturé les instants de vie de l’artiste. A cette occasion, les deux compères ont accepté de se plier au jeu de l’interview. Non Stop People vous en dit plus.

La carrière de Jacques Higelin n’est plus à prouver. En effet, l’interprète de Cayenne c’est Fini a débuté dans la musique dans les années 60. Très vite le succès a été au rendez-vous. Mais si les fans de Jacques Higelin sont nombreux, ce dernier fait aussi bien souvent parler de lui à cause de ses nombreux coups de gueule. Personnage atypique, le chanteur a pourtant accepté de se faire suivre pendant un an, pour les besoins d’un documentaire.

"Je me suis mis à nu"

Et dernière la caméra de ce fameux documentaire sur la vie du chanteur, on retrouve l’actrice Sandrine Bonnaire. Alors que ce documentaire était diffusé sur la chaîne Arte ce dimanche 1er novembre, les deux compères ont accepté de se plier au jeu de l’interview. Et c’est au micro de nos confrères de Télé Star que les deux artistes se sont confiés. « En tournée avec mes musiciens, je suis tombé sur Sandrine Bonnaire dans un train. J'étais amoureux d'elle... au cinéma ! Pas de confusion, hein ! Depuis longtemps, je voulais chanter avec une actrice. Je me suis dit que c'était le ciel qui me l'envoyait. Ça a donné Duo d'anges heureux dans mon dernier album. »

Et grâce à ce documentaire, une véritable amitié est née entre Jacques Higelin et Sandrine Bonnaire. « Il y a entre nous quelque chose de naturel. Jacques est un messager. Il m'a construite d'une certaine manière. » a confié l’actrice. Si de nombreux artistes se prêtent au jeu des documentaire, de son côté Jacques Higelin avoue avoir été relativement intimidé par la caméra de Sandrine Bonnaire. « J'étais intimidé, alors j'ai fait des pirouettes. Ça ne l'intéressait pas. Je me suis mis à nu parce que j'avais confiance. J'ai fait le film dont j'ai rêvé, même si je me trouve moche à l'image. J'avais grossi, je faisais 100 kg. Je regrette que mon père, ma mère et mon frère n'aient pas pu le voir. »

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 11 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Sur Instagram, Anthony Delon a partagé la douleur de Laura Smet et David Hallyday après l'hommage populaire à… https://t.co/nNy0rw3z7a
    Détails
  • 11 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Johnny Hallyday enterré à Saint-Barth, sa veillée funèbre a eu lieu https://t.co/Krcbs0Q7C5 https://t.co/aZCqBupd5b
    Détails
  • 11 déc Kev Adams @kevadamsss
    RT @KevAdamsCrew: Replay de l’émission Mardi cinéma avec @kevadamsss ➡️ https://t.co/2Fnxl8SU82 #ToutLàHaut https://t.co/6l1t82BnqX
    Détails