• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Jay Z évoque son passé de dealer

Jay Z évoque son passé de dealer
  • A-
  • A+
Partager Google+

Jay Z fait ce mois-ci la couverture de l’édition américaine du Vanity Fair. Une interview plutôt exclusive où le rappeur se confie sur sa vie d’adolescent et sur toutes les choses qu’il a dut faire pour vivre correctement…

Jay Z a connu des moments très difficiles avant de devenir un des rappeurs les plus reconnus dans le monde entier. "Nous étions dans une situation difficile, mais ma mère arrivait à s'en sortir, elle parvenait à être sur tous les fronts. On payait les petites factures, parfois on payait le téléphone, parfois on nous coupait le gaz. Mais on ne mourait pas de faim, on avait à manger sur la table. Mais c'était plutôt à l'école qu'on était gênés, on ne voulait pas aller en cours avec des baskets sales ou porter les mêmes vêtements encore et encore." confie t’il à Vanity Fair.

Selon lui, à Brooklyn il était impossible de passer à côté du crack : "Il n'y avait pas un endroit où le crack n'était pas là, raconte le rappeur. Vous alliez dans le hall d'entrée, il y avait des toxicos qui traînaient. Dans la rue aussi, il y avait des ampoules de crack partout par terre. Et cette odeur putride se faisait sentir dans tous les coins. Quand j'y pense, elle me revient très facilement.".

Même si il ne le souhaitait pas, le rappeur a dut passer par la case dealer afin de gagner assez d’argent pour vivre : "Je pensais uniquement à ma survie, je pensais juste à améliorer ma situation, j'avais juste envie de m'acheter des fringues […] Je sais gérer les budgets, j'ai été dealer de drogues. Pour être dans le trafic de drogue, il faut savoir ce que tu peux dépenser, ce sur quoi tu dois investir. Si par exemple, tu as envie de lancer quelque chose comme un salon de coiffure ou un lavage-auto – c'était ça, les entreprises de l'époque. [...] À un moment donné, il faut mettre une stratégie sur pied parce que votre marge de manœuvre est limitée, soit vous finissez en taule, soit vous allez crever."

Mais désormais Jay Z en a fini avec tout ça il est heureux en ménage au côté de la sublime Beyonce avec qui il a eu la petite Blue Ivy qui serait sa "plus grande fan". "Elle aime la musique de sa mère, elle regarde les concerts de Beyoncé sur l'ordinateur tous les soirs. Mais quand mon album [Magna Carta, NDLR] est sorti, on l'a mis à la maison, ce que je ne fais pas d'habitude. Mais Blue a adoré toutes les chansons. À chaque fois qu'elle en met une, à la fin elle dit 'encore papa, encore'. C'est ma plus grande fan. Si mon album ne s'était pas vendu, le fait qu'elle l'adore à ce point me procure la plus grande joie. Et ce n'est pas cliché, je suis vraiment sérieux." livre le rappeur.
 

Par Barbara Sebag

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 16 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    RT @MostRequestLive: They're on SNL tonight but first, MRL! Thanks for all the requests - the Most Requested Song of the Hour was @MarkRons…
    Détails
  • 16 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    💔 @nbcsnl tonight! @MarkRonson Mary Ellen Matthews https://t.co/lhqg5KnPsk
    Détails
  • 16 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Miss France 2019 : Miss Tahiti remporte le concours https://t.co/6eXh4KLBdx https://t.co/J0vY7WpsDC
    Détails