• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Johnny Hallyday : Laura et David accusés de "gratter de l’oseille"

Johnny Hallyday : Laura et David accusés de "gratter de l’oseille"
  • A-
  • A+
Partager Google+

L’heure était au coup de gueule. Dans "Touche Pas à Mon Poste", mardi 8 octobre, le chroniqueur Raymond Aabou a violemment étrillé Laura Smet et David Hallyday. Non Stop People vous en dit plus.

C’est une bataille interminable. Depuis février 2018, Laura Smet et David Hallyday mènent une guerre judiciaire à leur belle-mère, Laeticia Hallyday. Au cœur de ce conflit, l’héritage de Johnny Hallyday, mort en décembre 2017. Pour rappel, dans son testament américain, le rockeur avait déshérité ses enfants aînés. En mai dernier, le Taulier avait été reconnu "résident français" par le TGI de Nanterre. Verdict contestant donc ce dernier testament, dans lequel Jean-Philippe Smet de son vrai nom nommait sa dernière épouse comme seule héritière. Récemment, c’est la tombe du défunt artiste qui a ravivé le conflit familial. Alors que Laeticia Hallyday avait souhaitait exhumer la sépulture de son époux, Laura Smet avait obtenu le droit de suspendre ce projet. 

Raymond Aabou est à bout

Mardi 8 octobre, l’équipe de "Touche Pas à Mon Poste" revenait sur cette affaire aux nombreux rebondissements. Bernard Montiel a d’abord rappelé qu’il était illégal de déshériter ses enfants en France, Raymond Aabou a donné son avis au sujet de cette bataille. "Si je suis David Hallyday, si je suis Laura, j’ai fait ma vie. Je fais de la musique, je vis de mon talent, je suis comédienne", balance-t-il d’abord, évoquant les situations respectives des aînés de l’interprète de "Je Te Promets". "Si mon père me dit : ‘je te déshérite’ (…) je vais pas aller faire un cinéma pour aller gratter de l’oseille", vocifère-t-il ensuite. Autour de la table, la bande de "TPMP" s’est insurgée. Tandis qu’Isabelle Morini-Bosc rappelait "la souffrance" de David Hallyday, Benjamin Castaldi a maintenu qu’il fallait "respecter la parole d’un mort". "C’est le cœur du problème, sauf qu’il y a une loi en France qui dit que c’est interdit", tempère-t-il. "Pourquoi toutes ces polémiques ?", s’interroge ensuite Raymond Aabou, toujours agacé.

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 20 oct La Fouine👁 @lafouine78
    🤫⏳ https://t.co/SKW31mKlm2
    Détails
  • 20 oct Kev Adams @kevadamsss
    On se voit la bas ❤️🙏 https://t.co/YcHQUCCfie
    Détails
  • 20 oct Kev Adams @kevadamsss
    Gros bisous à elle ❤️ https://t.co/47m7B4OYT1
    Détails