• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Johnny Hallyday mort : Brigitte Bardot, Carla Bruni, réactions et hommages

Johnny Hallyday mort : Brigitte Bardot, Carla Bruni, réactions et hommages
  • A-
  • A+
Partager Google+

Johnny Hallyday est mort, la nuit dernière, après un long combat contre la maladie. Sa femme, Laeticia Hallyday, a annoncé la nouvelle à l'AFP à 2h45 ce mercredi matin. Depuis cette terrible annonce, toutes les personnalités françaises multiplient les hommages au rockeur. Florilège sur Non Stop People.

GUILLAUME CANET (sur Instagram) : La gentillesse, la bienveillance, la curiosité, l'envie, l'humilité, la passion, l'amour, l'amitié, la force, le courage.... Et tant d'autres sentiments que j'ai ressenti chez toi Johnny ! Tu vas nous manquer terriblement. Mais ta voix, tes yeux et ton sourire resterons avec nous à tout jamais. Repose en paix mon ami ! Je t'aime

CARLA BRUNI (sur Twitter) : Le talent, la beauté, la puissance et la grâce ... je croyais que tu ne partirais jamais Johnny, tu semblais immortel. Le monde te pleurera longtemps. RIP. Pensées et prières pour ta famille orpheline

BRIGITTE BARDOT (AFP) : Je suis sous le choc ! Johnny, c'est un monument ! C'est la France ! C'est toute une époque qui disparait à jamais avec lui, en emportant nos plus beaux souvenirs.

VERONIQUE SANSON (sur Twitter) : Je suis profondément atteinte et émue par la mort de Johnny, que je  croyais indestructible. C'est une partie de tous les Français qui s'en va avec lui. Il représentait la force et une douceur méconnue de beaucoup. Il nous laissera le souvenir d'une incommensurable puissance.

YANNICK NOAH (sur Twitter) : Respect  Johnny. Merci pour tout. Love à toute la famille.

DANY BOON (sur Facebook) : Il n’y a pas de mots assez grands, assez forts pour décrire l’être hors du commun qu’était Johnny. Derrière l’immense star, était un homme profondément bon que j’ai eu la chance de rencontrer il y a plus de 15 ans. Il était dans la vie charismatique, instinctif, drôle et très généreux. Je pense fort à sa famille, à ses enfants, à Laeticia, sa dévouée. Je pense à ses amis, à ses fans, à tous ceux qui l’aimaient. Je pense à toi mon Johnny... Il y aura rarement autant de gens tristes en même temps.

JENIFER (sur Instagram) : Il est des rencontres qui vous marquent à jamais... Johnny s’en est allé cette nuit mais son œuvre nous accompagnera pour toujours. Mes pensées les plus tendres pour Laetitia, ses enfants, tous ses proches et ceux qui l’aiment.

FRANCIS LALANNE (sur Non Stop People) : Depuis 45 ans, je finis toujours mes concerts en prenant une pause dont le geste final fait se taire l'orchestre. Je prends la musique dans ma main et je la lance comme une pierre qui roule vers le choeur du public en gardant la pause comme un arrêt sur image pendant le début des rappels... Cette pause qui marque la fin de mes concerts est celle de Johnny sur la pochette en noir et blanc du 45 tours de "Pour moi la vie va commencer", que je singeais en me regardant dans une glace quand j'étais petit... Ce soir en concert à Saint Malo, je ferai ce geste pour la dernière fois en mémoire de Johnny. Et demain soir, toujours à Saint Malo, je prendrai cette pause pour la première fois en mémoire de Johnny.

NICOLAS SARKOZY (sur Facebook) : Avec la disparition de Johnny Hallyday, la France est en deuil d’un très grand artiste, de cette voix irremplaçable qui avait séduit jusqu’aux Etats-Unis, de ce talent qu’aucune mode n’avait jamais ni surpris ni terrassé et d’un répertoire qui a pris en cinquante ans les dimensions d’une œuvre considérable. Mais ce deuil va plus loin car celui qui fut « l’idole des jeunes » à une époque où la jeunesse s’apprêtait à secouer l’ordre ancien pour donner naissance à une nouvelle société, avait fini par s’identifier à sa génération, à son époque et à au-delà à son pays. Quel Français aujourd’hui, et cela quel que soit son âge, n’est-il pas en mesure de fredonner quelques paroles de l’une de ses chansons ?
Combien d’artistes, combien de chanteurs français peuvent-ils prétendre avoir à ce point marqué la vie des gens qu’ils se confondent parfois avec leur vie elle-même ? Johnny était de ceux-là et les Français, qui le savaient, ont tout vécu avec lui pour la seule raison qu’ils l’aimaient et que par son immense talent, il le leur rendait en chanson.
Ce matin, je sais que dans chaque famille, dans chaque foyer de notre pays l’annonce de la disparition de ce géant de la chanson que l’on avait fini par croire éternel tant il avait si souvent trompé la mort, va provoquer une grande tristesse comme chaque fois que l’on perd un être cher. Je veux simplement dire qu’aujourd’hui j’éprouve une grande tristesse. C’est à sa femme, à ses enfants et à toute sa famille que j’adresse mes condoléances les plus attristées. Johnny va laisser un vide que personne ne pourra jamais combler.

ZAZIE (sur Twitter) : Jean-Philippe Smet s’est éteint, Johnny n’est pas mort. Ses chansons sont immortelles. Alors … chantons-le.

JEAN-PAUL GAULTIER (sur Twitter) : On a tous en nous quelque chose de Johnny, il fait partie de notre vie, de notre famille. Que JE t'aime, que l'ON t'aime... for ever.

SHY'M (sur Instagram) : Cette rencontre restera la plus marquante, magique, intimidante et douce de ma carrière. Quel artiste. Quel homme. Quelle force, quel exemple...

MICHAEL YOUN (sur Twitter) : Tristesse infinie... Tu as perdu ton dernier combat. Celui que personne ne gagne jamais. Aujourd’hui, tout le monde pleure une idole, un exemple, un ami, un frère ou un père. Tu vas nous manquer Jojo. Désespérément. Heureusement tes chansons sont immortelles, elles.

FRANCIS CABREL (sur RTL) : Je suis très très touché… Des artistes exceptionnels qui se penchent sur vous comme ça c’est toujours d’une grande émotion. Je dirais que ma vie entière a été avec en fond sonore Johnny Hallyday… depuis mes 10 ans, à la radio passait « retiens la nuit », jusqu’à hier soir. Je peux dire que c’est … que c’est quelque chose d’immense qui s’est envolé au-dessus de nous.

EMMANUEL MACRON (sur Twitter) : On a tous en nous quelque chose de Johnny Hallyday. Le public de fans et de fidèles qu'il s'était acquis est en larmes. Nous n'oublierons ni son nom, ni sa gueule, ni sa voix. Le voici au panthéon de la chanson où il rejoint les légendes du rock et du blues qu'il aimait tant.

PASCAL OBISPO (sur RTL) : Je suis évidemment assez choqué même si on s'y attendait je suis infiniment triste. Je ne trouve pas tellement les mots. (...) J'ai partagé des moments de vie avec lui, c'était un homme profondément simple gentil, humble, timide, si drôle, aussi généreux, je n'aurai pas assez de mots pour dire ce qu'on peut ressentir, évidemment une pensée profonde pour ses enfants et sa famille, ça c'est évident. Un très, très grand artiste qu'on vient de perdre.

FRANCOIS HOLLANDE (sur RTL) : Une grande émotion et une infinie tristesse parce que nous savions que Johnny était gravement malade, mais nous aurions tellement voulu le retenir. Ce qui touche les français, c'est qu'il a été un homme généreux, il a toujours tout donné pour son public et pour la musique qui lui était chère. Et c'est pourquoi il avait réussi à toucher toutes les générations. Chacun, chacune d'entre nous a toujours une image de Johnny ou un souvenir de ce qu'il a pu nous faire éprouver. Il avait un immense talent mais il savait aussi partager et se donner entièrement dans ses spectacles. Je pense que ce qui sera retenu de Johnny c'est qu'il est un élément de notre patrimoine national et nous aurons toujours sa voix à l'esprit et en mémoire. Et si lui n'est plus là, ses chansons sont encore là et nous l'entendrons toujours.

NABILLA (sur Twitter) : RIP Johnny. Nous sommes tous bouleversés. Toutes mes condoléances à sa famille et ses proches.

MANUEL VALLS (sur RTL) : Beaucoup de tristesse on s'y attendait tous bien évidemment… quand arrive ce moment c'est forcément un choc et si vous nous interrogez on est je crois cette fois-ci dans l' adéquation avec ce que pense des millions de fans, de Français qui ont vécu avec Johnny Hallyday.

OPHELIE WINTER (sur Twitter) : Quelle horrible nouvelle ce matin .... je suis sous le choc, comme tte la France j imagine ....RIP JH. Love u see u on the other side ... le rock est mort ... le roi nous a quitté.

STEPHANE GUILLON (sur Twitter) : Souvenirs, Souvenirs/Je te promets/Que je t'aime/Ma gueule/Quand ce jour là viendra/Noir c'est Noir/Pas cette chanson/Elle est terrible/Ça fait mal/Le Coeur en deux/Noël interdit. #JohnnyHallyday

SHEILA (sur RTL) : Avec Johnny ça a toujours été simple, il disait que j'étais sa petite sœur, depuis le Zénith depuis 1985, j'ai toujours été traitée comme tel même si on ne se voyait pas beaucoup. Johnny, quand on se retrouvait c'était comme si on s'était quitté la veille . Johnny c'est une partie intégrante de ma vie, de l'histoire de la chanson française, de notre époque... Johnny c'est l'histoire de France."

Par Simon Bardet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 17 déc Kev Adams @kevadamsss
    RT @Mediasinfos: De 11H à 12H, @NikosAliagas partira #EnBaladeAvec @kevadamsss qui nous fera découvrir des lieux qu'il affectionne. RDV tou…
    Détails
  • 17 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Aujourd'hui, Ophélie Meunier fête ses 30 ans ! Pour l'occasion, découvrez-en plus sur son petit-ami Mathieu Vergne… https://t.co/DYTQBoSRFA
    Détails
  • 17 déc KATY PERRY @katyperry
    A big ❤️thank you❤️ to all the firefighters & first responders from all the surrounding areas that have come out to… https://t.co/iex0nr4j2Q
    Détails