• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Juliette Gréco : "L’argent ne m’intéresse pas !"

Juliette Gréco : "L’argent ne m’intéresse pas !"
  • A-
  • A+
Partager Google+

A 88 ans, Juliette Gréco part en tournée ce vendredi pour un dernier tour de piste qui durera près de un an. A cette occasion, la chanteuse s’est confiée à plusieurs médias avant de prendre la route.

Ce vendredi Juliette Gréco lance à l’occasion de la 39ème édition du Printemps de Bourges sa tournée d’adieux intitulée "Merci". Sur 25 dates, l’artiste de 88 ans va sillonner la France ainsi que plusieurs pays (Italie, Belgique, Canada, Allemagne, Israël). "Je vais dans les pays qui m'ont accueillie pour dire merci", a-t-elle confié à l’AFP.

Et quand la question lui demandant, pourquoi elle a choisi d’arrêter la scène après ce dernier tour de piste est posée, Juliette Gréco répond avec sincérité.  "Je dis non à ce qui m'est le plus cher, à quelque chose d'essentiel pour moi, mais je veux partir debout, avec le plus d'élégance possible".

Et pour elle, c’est un choix tout à fait justifié et réfléchi. "Il y a 65 ans que je chante, c'est une longue vie de travail, il faut savoir s'arrêter avant de ne plus pouvoir. Je ne veux pas partir amoindrie. Et puis je suis une femme... On pardonne à un homme de vieillir, pas à une femme".

Juliette Gréco : "Personne n’est assez riche pour m’acheter"

Face à la polémique, l’interprète de "Déshabillez-moi" a décidé de ne pas reculer. En effet, la campagne internationale "Boycott, Désinvestissement, Sanctions contre Israël (BDS)" lui a demandé de renoncer à son concert à Tel-Aviv le 4 mai prochain en raison de son passé de "fille de résistante et femme de gauche".

"C'est important d'aller dans les endroits avec lesquels on a des différences profondes. Il faut toujours aller partout, c'est une lâcheté de ne pas le faire (…) Le boycott ne sert pas à grand-chose, je crois à la parole, à l'échange".

Juliette Gréco a également fait un petit tour dans les studios d’Europe 1 où elle s’est faite interroger par Nikos Aliagas dans son émission, "Sortez du cadre". Et elle n’a pas caché que l’argent était le cadet de ses soucis.

"Je ne fais pas mes comptes (…) C’est l’enfer…je suis nul. Ça ne m’intéresse pas. Du moment qu’il y’en a pour vivre et pour faire vivre les gens que l’on aime. Les impôts ce n’est  quand même pas mon livre de chevet. Ça ne m’intéresse vraiment pas. J’accepte que cela existe car ce n’est pas possible autrement. Quand ce n’était pas de l’argent, c’était des coquillages mais ça revenait au même, a-t-elle déclaré avant de conclure par : Personne n’est assez riche pour m’acheter".

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 13 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Johnny Hallyday va avoir droit à sa propre comédie musicale https://t.co/hnLXQxaZQT https://t.co/lKwrenfDmg
    Détails
  • 13 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Roman Polanski refoulé de l'hommage populaire à #JohnnyHallyday ? Emmanuelle Seigner pousse un gros coup de gueule… https://t.co/Sx4oO9aWr9
    Détails
  • 13 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Artus amoureux : l'humoriste bientôt papa ? Il se confie https://t.co/lHtENJa4Vx https://t.co/loLv1WHV59
    Détails