• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Juliette Gréco terrifiée depuis les attentats de janvier, "On est en pleine guerre des religions"

Juliette Gréco terrifiée depuis les attentats de janvier, "On est en pleine guerre des religions"
  • A-
  • A+
Partager Google+

Juliette Gréco fera ses adieux sur scène dès le 24 avril prochain. L’occasion pour la chanteuse de donner une interview au Parisien et de revenir sur divers sujets. La mort, les attentats de janvier, son envie de quitter la scène digne. Elle dit tout.

Juliette Gréco entamera une tournée le 24 avril prochain. Cette fois-ci, la chanteuse fera ses adieux sur scène. Du haut de ses 88 ans, Juliette Gréco estime que c’est le bon moment. « Je n'ai pas envie de monter sur scène en boitant. C'est une question de courtoisie, de dignité. J'ai une chance magnifique de pouvoir arriver jusque-là. Je veux partir debout. Je ne voudrais pas faire pitié. J'ai horreur de ça. Et peut-être que la voix ne serait plus la même. Il ne faut pas tenter le diable, » confie-t-elle au Parisien.

Juliette Gréco avoue penser de plus en plus à la mort et au temps qui passe. Celle qui a voyagé à travers le monde et connue les plus grands succès explique : « il y a quelques mois, j'ai réalisé que j'allais avoir 88 ans alors que l'âge, vieillir, ne m'inquiétait pas jusque-là. C'est la première fois que je prenais conscience du temps. » Elle souhaite profiter du temps présent, mais ne compte pas non plus arrêter la musique. En tout cas si sa voix suit. Juliette Gréco aimerait enregistrer un nouvel album.

La chanteuse du titre « Les Cimetières Militaires » confie qu’elle commence à avoir envie de partir, pour ne pas être un poids pour son entourage. « La mort ? Pas vraiment. Ce que je me dis : pas trop tard, s'il vous plaît. Ça ne me fait pas peur. Je commence à en avoir envie. Pourvu que l'on me prenne par la main et qu'on m'emmène ailleurs avant que je ne puisse plus me défendre. Je ne veux pas être une charge. Mais je crois que je serai tellement fatiguée qu'un jour je vais tomber (rires). Ce qui me fait peur, c'est la mort des gens que j'aime. Je ne vais pas aux enterrements. Je n'aime pas être sûre qu'ils ne sont plus là. Aller voir quelqu'un sur son lit de mort me semble insupportable. J'ai malheureusement vu Brel ainsi, mais il était embaumé, maquillé. Je ne l'ai pas reconnu. Donc, je n'y ai pas cru. »

« On est en pleine guerre des religions »

Le Parisien a profité de cette interview pour revenir sur les événements du mois de janvier avec Juliette Gréco. Elle qui avait vécu la déportation et l’arrestation, avoue qu’elle ne se sent plus en sécurité, en 2015. « J'ai peur. Pour la première fois. Des cyberattaques, de cette nouvelle guerre à laquelle je ne comprends rien. J'ai peur de l'inhumanité, de la barbarie ordinaire qui revient. On est en pleine guerre de religions. C'est incroyable au XXI e siècle. Je ne pensais pas vivre ça. » Enfin, elle confie ne pas vouloir jouer dans les villes FN. « Ceux qui m'aiment viendront me voir dans la ville d'à côté. Je vais chanter dans une commune pour l'amour, pas pour la haine. » Un beau message d’espoir.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 11 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Je t aime mon @Ahmed_Sylla d amour!!! Jamais je te raccroche au nez!!❤️❤️❤️🤣🤣😍😍😍😍
    Détails
  • 11 déc Bruno Mars @BrunoMars
    Hooligans! Go to https://t.co/gk4XUgbhQf and check out the coffee table book with exclusive photos we put… https://t.co/a1d8FAwpkJ
    Détails
  • 11 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    YASS! Let’s do this! Vote for @brookesimpson https://t.co/J2gCxcByRU
    Détails