Musique

Julio Iglesias : insultes et boycott de Donald Trump après son discours anti-immigrés

Julio Iglesias : insultes et boycott de Donald Trump après son discours anti-immigrés
(c) Maxppp
  • A-
  • A+

Julio Iglesias est en colère. L'interprète de 'Je n'ai pas changé' et 'Vous les femmes' a poussé un coup de gueule dans le quotidien espagnol "La Vanguardia" contre Donald Trump, l'un des candidats à la présidence américaine. Le chanteur a annoncé vouloir boycotter les casinos de l'homme politique après ses propos particulièrement durs à l'encontre des immigrés.

En juin dernier, Julio Iglesias était contraint de mettre sa carrière entre parenthèses pour s'occuper de sa santé. En effet, le chanteur de 72 ans était hospitalisé après une opération du dos qui s'est déroulée à New York. Sa maison de disques Sony Music donnait de ses nouvelles dans un communiqué : "Julio Iglesias a subi la semaine passée une petite intervention médicale au niveau des lombaires, au cours d'un examen de routine à New York. Julio Iglesias reprendra toutes ses activités après une période de repos recommandée par les médecins", précisait la maison de disques.

Depuis, l'interprète de Vous les femmes s'est plutôt fait discret dans les médias, lui qui n'avait pas hésité en 2013 à donner de son temps pour la bonne cause. En effet, l'artiste avait organisé un concert de charité au profit des enfants défavorisés d'Haïti. "C'est pour cela que les Dominicains sont là aujourd'hui, avec leur amour, pour que les enfants soient pris en charge", avait-il déclaré sur scène. Ce mercredi 7 octobre, le papa d'Enrique Iglesias fait la Une des médias pour une toute autre histoire.

Pour Julio Iglesias, Donald Trump est un "connard"

Julio Iglesias a annoncé dans le quotidien espagnol "La Vanguardia" vouloir boycotter les casinos de Donald Trump, l'un des candidats à l'investiture républicaine aux Etats-Unis, à la suite de ses commentaires sur les immigrés hispaniques. Et autant dire que l'interprète de Hey n'a pas mâché ses mots à son encontre. "J'ai chanté à de nombreuses reprises dans ses casinos, mais je ne le ferai plus. C'est un connard. Il pense pouvoir arranger le monde en oubliant ce que les immigrés ont fait pour son pays. C'est un clown ! Et pardon pour les clowns !", a-t-il lâché.

Le 14 septembre dernier, à Dallas, Donald Trump prononçait un discours anti-immigrés, critiquant les "illégaux" et promettant de chasser les immigrés sans-papiers. "Ils doivent partir !", lâchait-il, accusant même ces derniers d'apporter aux Etats-Unis "les drogues" et "la criminalité". Résultat ? 82% des hispaniques ont une mauvaise opinion de lui selon un sondage qui avait été publié par The Washington Post et la chaîne de télévision ABC.

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 03 déc Non Stop People @NonStopPeople

    suivez le prime en direct ! #DALS https://t.co/47i1qHZMH3

    Détails
  • 03 déc Non Stop People @NonStopPeople

    🔥 #DALS https://t.co/h2mqaLLTHp

    Détails
  • 03 déc Non Stop People @NonStopPeople

    Non mais Laurent #DALS https://t.co/yQ0HG3P3Pj

    Détails