• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Justin Bieber : une thérapie de gestion de la colère pour éviter la prison ?

Justin Bieber : une thérapie de gestion de la colère pour éviter la prison ?
  • A-
  • A+
Partager Google+

Depuis le début de l’année, on ne compte plus les frasques de Justin Bieber et ses démêlés avec la justice. Arrêté en janvier dernier à Miami pour conduite sous influence avec un permis expiré, l’ex-boyfriend de Selena Gomez pourrait voir sa condamnation annulée si ce dernier accepte de se soumettre à un cours de gestion de la colère.

Justin Bieber a-t-il des difficultés à gérer sa colère ? Si l’on se pose la question, c’est parce que le chanteur de Baby n’arrête pas de défrayer la chronique. Après l’incident du paparazzi renversé, l’agression d’un chauffeur de limousine au Canada ou encore sa participation dans le passage à tabac d’un deuxième photographe, le jeune homme faisait encore la Une des magazines dans une affaire de vandalisme en Californie. Mais la justice américaine a peut-être trouvé la solution pour calmer les nerfs de la popstar…

Des cours de gestion de la colère pour éviter un procès

Dans le cadre de son procès, maintes fois reportés, pour sa folle virée dans les rues de Miami en janvier dernier, Justin Bieber pourrait voir sa condamnation annulée s’il accepte de suivre un cours de gestion de la colère. La sanction, ordonnée par le tribunal correctionnel de Miami, vise à lui éviter un procès qui pourrait encore ternir son image. Pour cela, le chanteur devra suivre 12 heures de cours privés et faire un don de 50 000 dollars à une œuvre de charité. Ainsi, les charges du DUI (Driving Under Influence) pourraient être abandonnées grâce à ses avocats, qui ont accepté de plaider coupable en son nom avant de proposer au chanteur de suivre cette thérapie de gestion de la colère.

Course folle dans les rues de Miami en janvier dernier

Les faits remontent à janvier dernier, lorsque Justin Bieber a été arrêté par la police à Miami, accusé d’avoir pris le volant sous l’emprise de la drogue, avec un permis expiré et d’avoir tenu tête aux autorités. Si ce dernier a plaidé non coupable, les charges sont lourdes à son encontre : selon la police, le chanteur avait consommé du cannabis et était sous anxiolytique lors de cette arrestation.

Par Clara P

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 15 déc KATY PERRY @katyperry
    RT @HillaryClinton: Today is the final day to sign up for 2018 health coverage. Go to https://t.co/3Ll40zSLQe and get covered! https://t.co…
    Détails
  • 15 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @Khlocaine_: this is everythannnnng 🙌🏾🌟💓 @kkwbeauty @KimKardashian https://t.co/MMipr5y9xX
    Détails
  • 15 déc Paris Hilton @ParisHilton
    https://t.co/0Xj6aIldtb
    Détails