• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Kanye West candidat : Trump, Covid, vaccins, sa première interview lunaire

Kanye West candidat : Trump, Covid, vaccins, sa première interview lunaire
  • A-
  • A+
Partager Google+

À défaut d'avoir un programme à présenter, Kanye West candidat à la Maison Blanche a des convictions politiques, mais surtout religieuses dont il fait part dans une interview accordée au magazine Forbes.

Kanye West bientôt à la Maison Blanche ? Après s’être trouvé une mission divine avec ses services en chanson du dimanche, le rappeur s’imagine déjà à la tête des États-Unis. S’il n’a pas encore déposé officiellement les documents pour sa campagne, le rappeur de 43 ans a déjà un plan en tête : compter sur sa notoriété et celle de son épouse Kim Kardashian pour obtenir un maximum de votes. En attendant que sa compagne mette sa communauté 2.0 au service de ses nouvelles ambitions politiques, Kanye West a accordé une interview un brin lunaire au célèbre magazine Forbes. Au cours de l’entretien, l’artiste s’est confié sur ses ambitions politiques, mais aussi ses idéologies sans oublier la crise du coronavirus. Le tout sur fond de convictions religieuses.

Celui qui explique avoir été touché par la Covid-19 s’est déclaré contre les vaccins qu’il compare à “la marque de la bête (du diable, ndlr)”. “Un grand nombre de nos enfants vaccinés sont paralysés. Alors quand ils (la communauté scientifique, ndlr) nous expliquent que l’on va soigner la Covid-19 avec un vaccin, je suis extrêmement prudent…”. Il continue avec une théorie aussi étrange que personnelle : “Ils veulent mettre des puces en nous, ils veulent faire toutes sortes de choses, pour que nous ne puissions pas franchir les portes du paradis. Je suis désolé quand je dis qu'ils, les humains, ont le diable en eux. Et la chose la plus triste, c'est que nous n'arriverons pas au ciel, que certains d'entre nous n'y arriveront pas”. Dans la foulée, Kanye West a clairement fait comprendre qu’il était un “pro-vie”, c’est à dire opposé à l’avortement en précisant qu'il ne fait que “suivre la Bible”.

Kanye West et le “Birthday Party”

En partageant ses convictions personnelles, il souligne ne pas avoir fait “suffisamment de recherches” sur les questions économiques préférant se concentrer “sur la protection de l’Amérique”. Si Donald Trump n’avait pas été candidat à sa succession, l'interprète de "Fade" se serait présenté sous l’égide des Républicains. Ainsi, il dévoile avec pris ses distances avec l'actuel président qu'il a toujours soutenu le qualifiant de "gros gâchis". "Je retire le chapeau rouge", lance-t-il en référence à la casquette "Make America Great Again". 

À quelques mois des élections, Kanye West peut compter sur la prédicatrice Michelle Tidball, qu’il a présentée comme sa future vice-présidente, sous la bannière d’une nouvelle formation politique, le “Birthday Party”. “Parce que quand on gagne, c’est l'anniversaire de tout le monde”, lance-t-il. Quant à son slogan, ce sera tout simple “Yes”. 

Qui a dit qu'on ne pouvait pas faire plus lunaire que les interviews de Donald Trump ? 

Par C.F.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 30 sep P!nk @Pink
    I’m not sure what you even mean but I’m sure about one thing. You MUST support the clown in power right now to be s… https://t.co/QPUdXzsIIg
    Détails
  • 30 sep P!nk @Pink
    America, Are you okay with this dipshit? Seriously? I’m so ashamed that we’ve lowered ourselves to even consider an… https://t.co/ePstKUappo
    Détails
  • 30 sep P!nk @Pink
    Vote this racist, childish, ignorant, tax evading, DRAFT DODGING CLOWN OUT OF OFFICE.
    Détails