• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Kanye West en pleurs et confus : pourquoi son premier meeting inquiète

Kanye West en pleurs et confus : pourquoi son premier meeting inquiète
  • A-
  • A+
Partager Google+

Kanye West vient de donner son premier meeting en tant que candidat à la présidentielle américaine. Mais ce dernier a été particulièrement lunaire voire inquiétant pour les internautes.

Le samedi 4 juillet, Kanye West annonçait sa candidature à la présidentielle américaine. Dans un tweet posté sur son compte, le mari de Kim Kardashian déclarait qu'il était bel et bien candidat. Une candidature dont certains ont eu du mal à croire à la véracité. Alors que les premières rumeurs concernant un possible retrait bruissaient, Kanye West les a fait taire en annonçant qu'il avait validé sa candidature dans l'état de l'Oklahoma seulement, faisant l'impasse sur huit autres, faute de temps. Il en a ensuite profité pour dévoiler les grandes lignes de son programme dans un entretien accordé à Forbes. Le rappeur a ainsi fait part de son opposition à la vaccination mais également à l'avortement. S'auto-proclamant comme "le candidat de Dieu', il souhaite instaurer la prière dans les écoles, ajoutant que son absence serait responsable du taux de suicide élevé chez les jeunes.

Mais Kanye West ne s'est pas arrêté là et a également fait part d'idées plus farfelues, comme l'internationalisation de la NBA, la suppression des produits chimiques présents dans les dentifrices et déodorants, "parce qu'ils affectent notre capacité à être au service de Dieu".

un discours déconcertant 

C'est donc lors d'un premier meeting organisé ce dimanche 19 juillet à Charleston que le rappeur a défendu ses idées. Mais ce dernier s'est montré particulièrement lunaire, provoquant même l'inquiétude chez certains internautes. Kanye West est apparu cheveux rasés et vêtu d'un gilet pare-balles sur lequel était inscrit "security", il a livré un discours totalement décousu. Il a tout d'abord expliqué, concernant l'avortement, qu'il voulait que Kim, enceinte de North avorte : "Mon père voulait que ma mère avorte de moi. Ma mère m’a sauvé la vie. Il n’y aurait pas eu de Kanye West parce que mon père était trop occupé" déclare-t-il en se mettant à pleurer. Après avoir parlé de manière inintelligible pendant une minute, il a tenté de reprendre ses esprits et a crié : "J’ai failli tuer ma fille ! J’ai failli tuer ma fille !" Le rappeur a une nouvelle fois fondu en larmes pendant plusieurs minutes.

Il a ensuite avancé que l'abolitionniste américaine "Harriet Tubman n’a jamais vraiment libéré les esclaves, elle a juste fait travailler les esclaves pour d’autres Blancs". Des passages vivement repris sur les réseaux sociaux qui ont provoqué l'inquiétude de certains internautes concernant l'état de santé mentale du rappeur. "Je vois beaucoup de gens se moquer de Kanye West. Il souffre de bipolarité. Comme l'an passé, où il avait repoussé plusieurs fois la sortie de son album, était parti en Ouganda, avait soutenu #Trump dans le bureau ovale, il semble être en pleine crise. Il va vraiment mal" peut-on lire, ou encore : "J'adore l'artiste, mais franchement, un petit tour au calme ferait le plus grand bien à Kanye West. L'arrêt du traitement là c'est catastrophique. Et son entourage est irresponsable."

 

Par J.F.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 05 aoû Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @pooshdotcom: Our prayers are with you. #prayforbeirut https://t.co/2lr7SQjVpO https://t.co/EpFCHxCv5w
    Détails
  • 05 aoû Non Stop People @NonStopPeople
    Guy Carlier bientôt opéré à nouveau après avoir perdu 157 kilos https://t.co/2aib0bW2lZ https://t.co/2TuVuTsDn1
    Détails
  • 05 aoû Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @HillaryClinton: My heart goes out to Beirut and the Lebanese people as they grieve and heal after yesterday's devastating explosion. In…
    Détails