• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Katy Perry : toujours traumatisée par l’élection de Trump

Partager Google+
   / 7  
1
Katy Perry à ses débuts, toute en simplicité
2
Les premières mises en scènes spéctaculaires de la star
3
Les débuts du coté sexy de la chanteuse
4
Avec Russell Brand, le premier grand amour de Katy Perry, qui a terminé en divorce il y a 1 an
5
Katy Perry dans son clip Wide Awake
6
La star, à l'avant première de son film Part Of Me
7
Une Katy Perry transformée, plus sexy que jamais, aux derniers Grammy Awards
  • A-
  • A+

Le 20 janvier 2017, Donald Trulmp a fait son entrée à la Maison-Blanche, succédant à Barack Obama. Une nouvelle qui a ébranlé de nombreuses célébrités, dont Katy Perry, qui s’étaient fermement opposées au candidat républicain. Trois mois après, Katy Perry est toujours traumatisée. Non Stop People vous en dit plus.

Les sondages encensaient tous Hillary Clinton en tant que grande favorite pour le siège à la Maison-Blanche. Plusieurs personnalités américaines avaient fait part de leur opposition à Donald Trump, notamment Robert de Niro, Alec Baldwin, Mark Ruffalo, Moby, mais aussi Meryl Streep ou encore Katy Perry. Malheureusement, le combat de ces célébrités du show-biz américain n’aura servi à rien, puisque Donald Trump a été élu 45e Président des États-Unis, à la suite de Barack Obama. Une nouvelle qui avait ébranlé les femmes du monde entier, et qui avaient décidé de participer à la Women’s March de Washington, le 21 janvier 2017. Elles avaient défilé pour faire valoir leur droit, celui qui englobe les droits des femmes en général (notamment l’accès à l’avortement, régulièrement critiqué aux États-Unis), mais aussi les droits des immigrés et de la communauté LGBT. Parmi ces "marcheuses", Madonna, mais aussi Katy Perry.

"La misogynie et le sexisme faisaient partie de mon enfance"

Mais même si Trump siège à la Maison-Blanche depuis trois mois, les manifestations à son encontre ne baissent pas et les célébrités continuent de se mobiliser. Il y a quelques semaines, Katy Perry sortait le single "Chained to the Rythm", qui dénonce l’utopie, et avait présenté sa chanson lors de la cérémonie des Brit Awards, où elle chanté à côté d’un squelette géant de Donald Trump. Interrogée par Vogue, elle a tenu à revenir sur cette élection qui a bouleversé les États-Unis : "J'ai été vraiment démoralisée pendant un moment. Ça a fait remonter beaucoup de traumatismes pour moi. La misogynie et le sexisme faisaient partie de mon enfance. J'ai un gros problème avec les hommes répressifs et avec le fait de ne pas être vue comme égale". Pour elle, il est important qu’elle utilise de son image de personnalité publique pour faire avancer les choses : "Si vous ne défendez rien, vous n'êtes là que pour vos intérêts".

Par Violette Salle

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 24 sep Kev Adams @kevadamsss
    https://t.co/qbMJLiNcWw 🎬🎥🎉
    Détails
  • 24 sep Kev Adams @kevadamsss
    RT @DelhiaAdamss: La folle histoire de TPMP - @kevadamsss ​Du 20/09/2017 https://t.co/yD4okdcqwl https://t.co/NeAUD4no5n
    Détails
  • 24 sep Kev Adams @kevadamsss
    RT @DelhiaAdamss: 50 MN Inside L'actu - @kevadamsss ​Du 23/09/2017 Passage de Kev vers 44min25 PS: Tu Prend, Tu identifie 😉 https://t.co/3…
    Détails