• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Kenza Farah : ses excuses sur Twitter après la vengeance de son mari

Kenza Farah : ses excuses sur Twitter après la vengeance de son mari
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ce lundi, Kenza Farah a fait le buzz sur les réseaux sociaux. En effet, de mystérieux messages étaient postés sur sa page Twitter, des révélations qui ont choqué la Toile. Contactée par le magazine Public, l'interprète de 'Mon ange' confirmait le piratage de sa page par son mari avec lequel elle est aujourd'hui séparée. Ce mardi, la chanteuse s'est excusée auprès de ses followers "pour la gêne occasionnée".

Alors qu'elle planche actuellement sur un nouvel album, Kenza Farah a créé la surprise sur Twitter ce lundi 11 janvier 2016. En effet, la chanteuse a vu plusieurs messages étonnants publiés sur sa page Twitter qui est suivie par plus d'un million de personnes. Argent, faux accident... Des révélations sous forme de vengeance qui n'ont pas manqué de choquer la Toile. "Mon accident était faux. J’avais peur de la sortie de l’album de Wallen donc j’ai eu l’idée d’inventer ce faux accident ma mère était au courant" / "Merci à @Blooshop pour les 30 000 euros pour que je devienne égérie chez eux, merci à Aulnay sous 93 j’ai bien utilisé votre nom streetcredible", puis : "Lors de la liquidation judiciaire de Karismatik j’ai pris 70 000 euros dans ma poche lol mais chut je dirai que j’ai rien je fais la meuf miskina".

Après l'annonce faite par Jeremstar qui confirmait le piratage de sa page par son mari, Kenza Farah s'exprimait enfin via la rédaction du magazine Public, confirmant la version du blogueur. "Mon compte a été piraté. Effectivement je suis séparée de mon mari depuis quelques mois et je le soupçonne d’avoir écrit ses tweets pour se venger !". Et d'ajouter : "Tout ce qui a été dit est bien sûr totalement faux. Il avait le contrôle de mes réseaux sociaux, c’est lui qui gérait ma carrière... Je suis une personne tranquille, je vis ma petite vie à Marseille, tout le monde sait que je suis une personne discrète, je n’aime pas m’étaler sur ma vie privée, je veux juste qu’il me laisse tranquille".

"Je suis désolée pour la gêne occasionnée"

Et d'ajouter : "Tout ce qui a été dit est bien sûr totalement faux. Il avait le contrôle de mes réseaux sociaux, c’est lui qui gérait ma carrière... Je suis une personne tranquille, je vis ma petite vie à Marseille, tout le monde sait que je suis une personne discrète, je n’aime pas m’étaler sur ma vie privée, je veux juste qu’il me laisse tranquille". Au lendemain de ce buzz incontrôlé, Kenza Farah a tenu à s'adresser à ses followers qui ont assisté à ce déferlement de fausses déclarations. "Je viens tout juste de récupérer mon Twitter qui a bien été piraté hier. Je suis désolée pour la gêne occasionnée et le reste. Bonne journée", a-t-elle posté. Pour rappel, Kenza Farah s'était mariée à Abdel Bakhti, son producteur et manager.

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 14 déc Paris Hilton @ParisHilton
    RT @ParisHilton: Just arrived in #London! 🇬🇧
    Détails
  • 14 déc lafouine @lafouine78
    merci @HITRADIOMA pour ce bouquet de fleurs, Ça nous va droit au cœur 💪🏼 https://t.co/22bi6e2BUr
    Détails
  • 14 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    DAY 14- Happiest of birthdays to my two nephews! I love you so much Mason & Reign https://t.co/RVtVgaq7Vm
    Détails