Musique

Kenza Farah : son mari dément être l'auteur du piratage de son compte Twitter

Kenza Farah : son mari dément être l'auteur du piratage de son compte Twitter
  • A-
  • A+

Il y a deux semaines, Kenza Farah était victime du piratage de son compte Twitter à la suite de la publication de mystérieux messages sur sa vie privée. Alors que l'interprète des titres 'Lettre du front', 'Je me bats' et 'Coup de cœur' a accusé son mari avec lequel elle est aujourd'hui séparée, ce dernier a publié un droit de réponse via le site urban.fusions.fr où il dément être l'auteur du piratage.

Jeudi dernier, Kenza Farah a partagé sur sa page officielle Twitter des photos d'elle en studio, visiblement en train de préparer son nouvel album, deux ans après "Karismatik", son cinquième opus. En octobre dernier, alors nouvelle égérie de la marque Blooshop (ndlr : succédant ainsi à Nabilla Benattia, Aurélie Dotremont ou encore Amélie Neten), la chanteuse se confiait au site du magazine Public. "C'est une nouvelle aventure. C'est totalement différent. C'est quelque chose qu'on m'a proposé et qui m'a vraiment plus. J'ai toujours été intéressée par la mode. Ca reste de l'art et ça rejoint un petit peu la musique (...) L'équipe a su me convaincre". Et d'ajouter : "Je prépare mon sixième album (...) J'espère un album courant 2016".

Avant de teaser les coulisses de l'enregistrement de son nouvel album, Kenza Farah a été victime du piratage de son compte Twitter. En effet, la chanteuse a vu plusieurs messages étonnants publiés sur sa page. Argent, faux accident... Des révélations sous forme de vengeance qui n'ont pas manqué de choquer la Toile. "Mon accident était faux. J’avais peur de la sortie de l’album de Wallen donc j’ai eu l’idée d’inventer ce faux accident ma mère était au courant" / "Merci à @Blooshop pour les 30 000 euros pour que je devienne égérie chez eux, merci à Aulnay sous 93 j’ai bien utilisé votre nom streetcredible".

"Je n'ai accès à aucun site..."

Si Kenza Farah a soupçconné son mari avec lequel elle est séparée, ce dernier a poussé un coup de gueule via le site urban-fusions.fr. Dans un long droit de réponse, il a réfuté être l'auteur de ce piratage 2.0. "Parler de ma vie privée en public n’as jamais été mon style surtout après plus de 6 ans passé avec une personne publique (...) Je n’ai pas non plus besoin de 'Buzz' car je ne suis pas artiste, je suis producteur. Je n’ai accès a aucun site ou autres de Kenza Farah : c’est une webmaster et amie proche d’elle Mady B. qui répond quotidiennement aux fans via son compte Twitter et Facebook depuis des années, avant notre séparation début Décembre, Kenza Farah ne répondait personnellement que très rarement.C’est pourquoi les insinuations dirigées personnellement contre moi et l’évocation de notre divorce me choquent totalement". Et de conclure : "La vérité est devant les yeux de chacun et tout est prouvé juridiquement".

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 10 déc Gad Elmaleh @gadelmaleh

    RT @NYCComedyCellar: 10:30 tonight features @RealJonLaster @dovdavidoff @gadelmaleh @RussMeneve @ginayashere @attell @michelleisawolf #Come…

    Détails
  • 10 déc Gad Elmaleh @gadelmaleh

    RT @NYCComedyCellar: 9:15 tonight features @newweeeyum @TONYDARO @thenickgriffin @ginayashere @dovdavidoff @gadelmaleh @funnylynne #ComedyC…

    Détails
  • 10 déc Gad Elmaleh @gadelmaleh

    RT @NYCComedyCellar: 8:45 tonight features @tomvanhorn @dcbenny @findingnimesh @1keithrobinson @gadelmaleh @funnylynne @GreerBarnes1 #Comed…

    Détails