• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Laeticia Hallyday, étranglée par le fisc français ? Cette énorme somme qu’elle pourrait payer

Laeticia Hallyday, étranglée par le fisc français ? Cette énorme somme qu’elle pourrait payer
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ce 6 décembre, Le Point a publié un article sur la double punition que Laeticia Hallyday pourrait encourir si l’administration française se mêlait de plus près à l’affaire de l’héritage, laissé par le rockeur. Non Stop People vous en dit plus.

Alors que Laeticia Hallyday vient tout juste de rendre hommage à son ex-époux, décédé il y a maintenant un an, en se rendant sur l’île de Saint Barthélemy, la jeune veuve semble rattrapée par les soucis financiers. Toujours mêlée à la longue affaire de succession de l’héritage, la mère de Jade et de Joy risque bien de se voir infliger une double punition de la part du fisc français. À peine remise de ses émotions, Laeticia Hallyday devra se rendre à l’évidence : si le fisc français s’intéresse de près à l’histoire de l’héritage, elle pourrait avoir à rembourser de grosses sommes. En effet, celle qui est désignée comme étant l’unique héritière de la fortune de Johnny Hallyday fait actuellement face à la justice américaine. Pourtant, si la justice française reconnaît que la jolie blonde de 43 ans et son défunt mari avaient pour domiciliation principale la France, la belle-mère de Laura Smet et de David Hallyday devra rembourser à l’administration française 11 millions d’euros.

Onze millions d’euros de dettes, mais pas seulement…

Cette somme conséquente représente la valeur des dettes que le rockeur a accumulées. À cette facture salée, il faudra également rajouter les droits de succession. Dans un article publié par Le Point ce 6 décembre, l’éventualité que Laeticia soit obligée de s’acquitter de plusieurs dettes auprès du fisc est bien réelle. La dette fiscale tout d’abord, qui est "liée aux montages d’optimisation artificielle de ses revenus", comme l’expliquent nos confrères. En se référençant au droit français, on se rend compte que "les dettes fiscales font partie intégrante de la succession", ajoute Gala. Si la justice tranche et affirme que le domicile fiscal de Johnny Hallyday était la France, les héritiers, qui sont donc Laeticia Hallyday, mais également David et Laura Smet, ne seront pas épargnés. Ils devraient alors "payer l’impôt sur les revenus dû aux trois dernières années et l’ISF sur les six dernières années, auxquels s’ajoutent les intérêts de retard et certaines majorations pour compenser le préjudice subi par le fisc", développe Emmanuel Dinh, avocat fiscaliste du cabinet Anderson Tax & Legal, interrogé par Le Point. Risquant également d’être soupçonnée de dissimulation concernant le trust monté par Johnny avant sa mort, Laeticia Hallyday qui est la seule bénéficiaire pourrait être accusée de fraude fiscale…

Par Nina Siahpoush-Royoux

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 16 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Harvey Weinstein : Jennifer Lawrence nie formellement sa relation avec le producteur https://t.co/qB0KHB48nX https://t.co/csTHH7PA68
    Détails
  • 16 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Miss France 2019 : Laurence Boccolini réagit à la victoire de Vaimalama Chaves https://t.co/94woCXrq2b https://t.co/w8Wl91dX0e
    Détails
  • 16 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Miss France 2019 : Vaimalama Chaves élue, elle est la cousine d'une ex-Miss https://t.co/957CNWYMZp https://t.co/QbOXBI5GV0
    Détails