• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Line Renaud confie "Edith Piaf ne m'aimait pas"

Line Renaud confie "Edith Piaf ne m'aimait pas"
© Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Difficile à croire. Pourtant, Line Renaud était, paraît-il, pleine de complexes. C’est l’une des confessions qu’elle a adressées à l’antenne d’Europe 1, devant les invités de Nikos Aliagas. Si Edith Piaf ne l’aimait pas, Elvis Presley, lui, aurait joué pour elle six heures d’affilée, dans sa loge du Casino de Paris, en 1960. Révélations exclusives.

Line Renaud complexée

Ce samedi 29 novembre, dans « Sortez du cadre », Line Renaud a confié au micro de Nikos Aliagas qu’elle se trouvait « moche comme tout », quand elle était jeune. Ce n’est que l’une des nombreuses confessions que la chanteuse de 86 ans a dispensées sur les ondes d’Europe 1, ce weekend. Pour illustrer son propos, Line Renaud a ajouté : « La première fois que Loulou (Loulou Gasté, son mari, NDLR) m’a emmenée en vacances au Carlton à Cannes, j’étais au balcon. A 19 heures, j’attendais que tout le monde soit rentré de la plage pour enfin aller me mettre en maillot de bain une pièce bien sûr, pas deux. Je n’osais pas montrer mes jambes ».« J’ai bien changé depuis», ponctuait l’ancienne meneuse de revue, suscitant le rire du présentateur.

Quant à Edith Piaf, qui lui aurait barré la route, au début de sa carrière, Line Renaud commente : « Je ne pense pas que c’était contre moi. C’était tout simplement contre les femmes beaucoup plus jeunes et très jolies. Gréco peut vous raconter la même chose ». Il suffisait apparemment de « montr(er) le bout de son nez » pour gêner La Môme.

Le King au Casino de Paris

Autre souvenir partagé par la vice-présidente de Sidaction : le soir où quatre soldats américains ont franchi la porte du Casino de Paris, parmi lesquels se trouvait le célèbre Elvis Presley. De passage dans sa loge au sortir du spectacle, Le King s’est emparé de la guitare de Loulou en vue de jouer quelques chansons à Line Renaud qui, de son côté, s’est empressée d’appelle les musiciens l’accompagnant sur scène. «La seule fois où Elvis ait chanté à Paris, c’était dans ma loge», se souvient-elle. «J’ai eu pendant six heures un concert de gospel et de negro spiritual qui étaient toute la tradition d’Elvis, c’était ses racines», rapporte-t-elle.

Des projets, Line Renaud en a des tas. On la retrouvera bientôt, le vendredi 12 décembre exactement, sur Arte, dans « La Douce empoisonneuse », un téléfilm de Bernard Stora, adapté du roman finlandais homonyme d’Arto Paasilinna.

 

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 18 déc Paris Hilton @ParisHilton
    Thank you to my tall & amazing security team for watching over me in #Moscow. ⚡️ https://t.co/FudUL35DGn
    Détails
  • 18 déc KATY PERRY @katyperry
    Who would have thought there would be a better scent than gingerbread and pinecones? 🤷🏼‍♀🎄Check out my newest scent… https://t.co/N7trMaMGOG
    Détails
  • 18 déc lafouine @lafouine78
    Vaut mieux une vraie rupture, que des faux sentiments ❤💔 ! https://t.co/t8i2hgVONk
    Détails