• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Lorie Pester atteinte d’endométriose : elle raconte le calvaire de la maladie

Lorie Pester atteinte d’endométriose : elle raconte le calvaire de la maladie
  • A-
  • A+
Partager Google+

Le 4 octobre dernier, Lorie Pester publiait sa première autobiographie, "Les Choses de ma vie". Un ouvrage dans lequel elle fait des révélations touchantes et bouleversantes à la fois, notamment sur l’endométriose dont elle est atteinte. Non Stop People vous en dit plus.

C’est un récit de vie bouleversant que nous a livré Lorie Pester, le jeudi 4 octobre dernier. Dans son autobiographie "Les Choses de ma vie", la chanteuse avait d’abord révélé le combat courageux de sa mère contre le cancer. "Je fais tout ce que j'ai à faire comme un automate. Je répète, mange, m'échauffe, me concentre […] Mais de l'autre côté de ce rideau, des milliers d'inconnus m'espèrent […] Je me réconforte en me disant que si je reste là c'est parce que tu me l'as demandé", écrivait l’artiste de 36 ans. "Toi, tu te bats contre un cancer. Je joue à la chanteuse tandis que ma mère risque de mourir à des centaines de kilomètres dans une chambre d'hôpital", poursuivait-elle ensuite. Mais il ne s’agit pas de la seule confidence que Lori Pester nous livre : dans son ouvrage, la star de "Demain nous appartient" révèle aussi être atteinte d’endométriose.

Le combat de Lorie Pester contre l'endométriose

Dans une interview pour nos confrères de Télé Star, ce lundi 8 octobre, la chanteuse de 36 ans a raconté sa lutte contre cette maladie gynécologique, trop méconnue, qui touche une femme sur dix dans le monde, même si certains spécialistes estiment qu’environ 20% des femmes en sont atteintes. "C’était l’enfer !", s’exclame-t-elle d’abord. "C’est une maladie qui provoque de fortes douleurs, mais j’ai eu des traitements, des opérations", raconte-t-elle ensuite. Des procédures qui lui auraient redonné espoir. "Ça m’a sauvée aussi car des nodules allaient attaquer certains organes. Si je n’avais pas été opérée en urgence, ça aurait pu être très grave […] Elle m’a été diagnostiquée il n’y a pas si longtemps que ça [mais] ça fait longtemps que j’en souffre. Quand j'étais en tournée, je prenais des antidouleurs pour tout supporter. Les dernières années, je devais planifier mon agenda en fonction de mes douleurs. J'avais mal trois semaines sur quatre. Je m'étais habituée à la douleur, et le jour où j'ai reçu un traitement, ça a tout changé", explique-t-elle ensuite avant de féliciter Laëtitia Milot, qui est l’une des nombreuses célébrités à la tête du combat contre l’endométriose (à l’instar d’Enora Malagré, ou encore de Lena Dunham, outre-Altantique), une pathologie devenue première cause d’infertilité en France.

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 19 nov sophia aram @SophiaAram
    Make our diesel great again https://t.co/TiOucbRW4k #GiletsJaunes
    Détails
  • 19 nov Non Stop People @NonStopPeople
    Houcine de la Star Academy : jugé pour violences conjugales sur son ex-compagne https://t.co/nFkHdvbL7i https://t.co/cni8cW2kL5
    Détails
  • 19 nov Non Stop People @NonStopPeople
    Johnny Hallyday : "l'amour plus fort que les mensonges", sa fille Jade répond aux critiques https://t.co/yjtUKVUGdb https://t.co/cczpQCO9gg
    Détails