• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Lorie Pester atteinte d’endométriose : son combat difficile pour être mère

Lorie Pester atteinte d’endométriose : son combat difficile pour être mère
  • A-
  • A+
Partager Google+

Le portrait de la semaine de "Sept à Huit" était dédié à Lorie Pester. Dimanche 24 mars, la chanteuse et comédienne s’est confiée sur son endométriose. Une pathologie gynécologique face à laquelle elle ne baisse pas les bras. Non Stop People vous en dit plus.

C’est une maladie gynécologique qui touche, selon les experts, une femme sur dix dans le monde. Méconnue, l’endométriose reste parfois longtemps indétectable. Si cette pathologie est désormais sous les feux des projecteurs, c’est parce qu’un grand nombre de personnalités ont décidé de lever le voile sur ce mal beaucoup trop méconnu qui provoque des douleurs presque insoutenables lors des règles mais aussi lors de rapports. Aux Etats-Unis, Lena Dunham s’est imposée comme une porte-parole des femmes atteintes d’endométrioses. En France, Laetitia Milot et Lorie Pester lèvent le ton pour un meilleur suivi des femmes souffrant d’endométriose. Son combat, la chanteuse et star de "Demain nous appartient" l’avait déjà évoqué dans son autobiographie, "Les choses de ma vie", publiée en octobre dernier. 

DÉPRESSION, PRISE DE POIDS... LORIE PESTER SE CONFIE

Dimanche 24 mars, Lorie Pester était l’invitée de "Sept à Huit". Dans ce portrait, l’interprète de "Ta Meilleure amie" a révélé que son endométriose avait été diagnostiquée lorsqu’elle avait 33 ans. Un diagnostic tardif qui s’apparente à celui d’autres patientes, qui souffrent de douleurs constantes pendant leur adolescence avant un véritable diagnostic. "C’était au moment de mes règles. Pendant deux jours, j’étais coincée […] Je ne pouvais pas sortir du lit. J’avais l’impression qu’on me tordait le ventre avec des coups de couteau dedans. Et que la douleur se propage partout", a raconté Lorie Pester au sujet des douleurs qu’elle subissait au quotidien, lors de son adolescence. "Je me disais que c’était normal. Et tout le monde me disait que c’était normal", ajoute-t-elle.   Première cause d’infertilité en France, l’endométriose aurait pu terrasser les rêves de maternité de la chanteuse. Pour éviter de passer à côté de son rêve de devenir maman, Lorie Pester avait décidé de congeler ses ovocytes, mesure interdite dans l’Hexagone. "Ça a été un peu compliqué […] Tu [ne] peux pas le faire en France, il faut être atteinte d’endométriose sévère", confie Lorie Pester. Ainsi, l’artiste de 36 ans a décidé d’avoir recours à cette procédure en Espagne. "C’est des piqûres d’hormones pendant 12 jours, quotidiennes. En une semaine, j’ai pris six kilos. J’ai gonflé de partout. Et qui dit hormone, dit dans la tête aussi. Un coup, j’avais envie de rire et deux secondes après j’avais envie de pleurer. Pour rien. Je suis passée par des phases, pas de dépression, mais presque. J’étais vraiment pas bien", avoue l’actrice. Un témoignage bouleversant qui pourrait (enfin) changer la donne ?

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 24 juin sophia aram @SophiaAram
    Et si on arrêtait de soutenir les trafics, d'occuper les forces de l'ordre et d'emmerder le quidam en laissant tous… https://t.co/JrbS6T4pow
    Détails
  • 24 juin Non Stop People @NonStopPeople
    Miss France 2020 : Découvrez Matahari Bousquet, la nouvelle Miss Tahiti 2019 https://t.co/9aJCnRAxNY https://t.co/aAvDTt6SE9
    Détails
  • 24 juin La Fouine @lafouine78
    RT @NiniYLM: A l’ancienne 🙏🏼 l’album promet 💪🏼 https://t.co/ML6hD3lbF4
    Détails