• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Madilyn Bailey : "Ma musique ressemble à celle de Sia, une pop un peu mélancolique" (EXCLU)

Madilyn Bailey : "Ma musique ressemble à celle de Sia, une pop un peu mélancolique" (EXCLU)
  • A-
  • A+
Partager Google+

Depuis sa reprise du titre “Titanium“ de David Guetta, Madilyn Bailey connaît un grand succès à travers le monde. Infirmière il y a trois ans, l’Américaine est aujourd’hui l’une des plus grandes stars sur YouTube et commence petit à petit à s’emparer du monde de la musique. Ce jeudi, Madilyn Bailey s’est longuement confiée à Non Stop People. Découvrez la deuxième partie de l’interview, dans laquelle l’artiste évoque les difficultés de sa dyslexie et fait quelques révélations sur son nouvel album !

Vous êtes en France afin de promouvoir votre nouvel album “Musebox“. Pourquoi avez-vous décidé de faire un album de reprises pour votre tout premier opus ?

J’ai commencé ma carrière musicale sur YouTube en faisant des reprises et on a décidé de choisir les meilleures reprises pour l’album, afin de me faire connaître du public français. J’ai également choisi des chansons que j’ai adorées, et que je n’avais jamais eu l’occasion de reprendre.

Quelle est votre chanson préférée sur l’album ?

Ma reprise de “Believe“ de Cher. C’est drôle, parce que je n’ai pas eu beaucoup de temps à la fin pour enregistrer cette reprise. Au final, je l’ai faite très vite, et elle est devenue ma chanson préférée sur l’album.

« C’est très cool de voir que les artistes comme David Guetta apprécient ce que je fais »

Avez-vous été contactée par des artistes comme David Guetta ou Cher, que vous avez repris sur YouTube ?

Parfois, je reçois un commentaire sur YouTube ainsi que des tweets. C’est très cool de voir que les artistes comme ça apprécient ce que je fais.

Comment réussissez-vous à vous réapproprier les chansons d’autres artistes ?

Avant que je ne fasse une reprise, je peux normalement entendre ma propre version dans ma tête, et voir à quoi elle va ressembler. Par exemple, avec la chanson “Believe“, c’est une chanson très dansante, mais c’est également une histoire d’amour tragique et personne ne le sait ! Je voulais donc la ralentir et utiliser le piano. J’ai fait la même chose avec ma reprise de David Guetta, “Titanium“.

Parlons de votre musique, pour la première fois vous allez dévoiler vos propres chansons dans un EP. Le projet est-il bien avancé ?

Je travaille sur l’album depuis deux ans maintenant et il n’y a pas encore de date officielle de sortie, mais l’album devrait sortir dans les prochains mois. Je suis si impatiente !

Quel genre de musique pourrait définir votre album ? En 2012, vous avez décrit votre musique comme un mélange de Taylor Swift, Sheryl Crow et Michelle Branch. Diriez-vous la même chose aujourd’hui ?

C’est drôle comme les choses changent parce qu’aujourd’hui, je dirais plutôt que ma musique ressemble à celle d’artistes comme Sia, c’est-à-dire de la musique pop un peu mélancolique. 

« La dyslexie rend quotidiennement ma vie plus difficile »

Comment écrivez-vous vos chansons ?

J’écris des chansons depuis l’âge de sept ans, et c’est toujours l’une de mes grandes passions dans la vie. Dès que j’ai commencé sur YouTube, je voulais écrire mes propres chansons et aujourd’hui, j’ai des fans incroyables qui me soutiennent. J’ai donc l’opportunité d’écrire et de partager mes chansons avec eux.

Vous avez révélé lors de vos vidéos sur YouTube que vous étiez dyslexique. Pourquoi avez-vous décidé de révéler quelque chose de si personnel ?

A travers mes réseaux sociaux et mon compte YouTube, mes fans me découvrent comme artiste et comme être humain. On est très proche, et je voulais partager ce fait personnel avec eux.

La dyslexie a-t-elle eu un impact sur la composition de vos chansons ?

La dyslexie rend quotidiennement ma vie plus difficile. Même les interviews sont parfois difficiles parce que ça me trouble, et je ne peux pas penser à ce que je vais dire. Particulièrement lorsque je dois dire quelques phrases (pour la télé et la radio) en français, ce qui est juste tellement difficile. En même temps, c’est grâce à ma dyslexie que j’ai une telle connexion avec la musique. Quand j’ai commencé à jouer de la guitare, je n’avais pas pris de leçons parce que c’était instantané.

Avec la dyslexie, je dois résoudre les problèmes différemment des autres afin de m’exprimer. Je résous les problèmes tout le temps et c’est essentiellement ça, la composition de chansons. C’est comme prendre une phrase ou une pensée et trouver un nouveau moyen de la dire. La dyslexie a donc beaucoup aidé avec mes chansons. 

 

Propos recueillis par Chloé Treasure

 

Par Chloé Treasure

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 14 déc KATY PERRY @katyperry
    @markthekatycat music lovers existed before socials
    Détails
  • 14 déc KATY PERRY @katyperry
    @sofifii it was a draft and my finger slipped
    Détails
  • 14 déc KATY PERRY @katyperry
    i can’t wait till instagram culture is over so we can all be ourselves again
    Détails