• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Maitre Gims : "J'étais à deux doigts de trouver un dealer et entrer dans son réseau"

Maitre Gims : "J'étais à deux doigts de trouver un dealer et entrer dans son réseau"
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Si aujourd’hui Maitre Gims caracole fièrement en tête de tous les hits parade, et ce depuis quelques années maintenant. La vie du rappeur n’a cependant pas toujours été rose, loin de là. En effet, dans son autobiographie, Vise le soleil, qui est disponible depuis le 14 octobre dernier, Maitre Gims revient sur son parcours qui a été semé d’embuche.

C’est en 2010 que le public français découvre Maitre Gims. A cette époque le rappeur parisien fait partie du groupe de la Sexion d’Assaut. Très vite Maitre Gims en devient le leader vocal, et commence à songer sérieusement à une carrière solo. C’est donc en mai 2013, que Gandhi Djuna de son vrai nom sort, Subliminal son premier album solo. Fort du succès de la Sexion d’Assaut, Maitre Gims caracole en tête des hits parade avec son premier album.

Mais si la vie de Maitre Gims semble être un long fleuve tranquille, en réalité c’est tout le contraire. En effet, alors qu’il n’est âgé que de 3 ans Maitre Gims et sa famille sont dans l’obligation de fuir le Congo, leur pays d’origine. Le lien avec le dictateur Mobutu, fait de la famille de Maitre Gims des proies, et afin d’être en sécurité ils immigrent donc tous en France.

"Vendre de la drogue, je l'ai envisagé !"

Cette histoire, Maitre Gims la raconte dans son autobiographie, Vise le Soleil, qui est disponible dans toutes les libraires depuis le 14 octobre dernier. Dans cet ouvrage le rappeur parisien n’hésite pas à revenir sur ce douloureux passé, où l’argent était bien souvent manquant. « Vendre de la drogue, je l'ai envisagé ! J'étais à deux doigts d'aller trouver un cousin dealer pour lui proposer d'entrer dans son réseau. J'étais las d'être perpétuellement à sec. Ce qui m'a préservé de cette voie, c'est la peur de ne pas être à la hauteur. »

Si Maitre Gims ne s’est finalement pas lancé dans une carrière de dealeur, ce dernier a affirmé récemment à nos confrères de VSD, être enfin prêt à devenir français. « Je ne peux toujours pas voter car je n'ai toujours pas la nationalité française. Pour autant, je ne suis plus clandestin sinon je ne pourrais pas être payé. C'est vrai que j'ai décidé de devenir français, je suis prêt. Et puis je suis arrivé ici à l'âge de 3 ans, alors je me sens totalement français. C'est légitime, non ? »

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 15 déc lafouine @lafouine78
    Quand j'partirai ne venez pas pleurer sur ma tombe, combien sont sincères 💔 ? https://t.co/f8Mt6RJ8d5
    Détails
  • 15 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Pendant des années, Katie Holmes et Jamie Foxx ont dû vivre leur amour à l'abri des regards. Cette époque est désor… https://t.co/YE4I2PMiOj
    Détails
  • 15 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Si Brad Pitt et Angelina Jolie avaient accepté de tourner ensemble dans "Vue sur mer" en 2015, c'était pour tenter… https://t.co/D3O4STLhC9
    Détails