• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Marc Lavoine sur son appel en faveur des migrants, "Il y avait une urgence"

Marc Lavoine sur son appel en faveur des migrants, "Il y avait une urgence"
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Le week-end dernier, Marc Lavoine lançait un appel pour venir en aide aux réfugiés via un document qui a été signé par une soixante de personnalités. Invité d'Audrey Crespo-Mara sur LCI, l'interprète de 'Reviens mon amour' a réagi à l'annonce faite par François Hollande d'accueillir en France 24 000 migrants en deux ans. Il en a aussi profité pour revenir sur son engagement avec Médecins Sans Frontières.

Avec l'émotion suscitée par la photo d'un enfant-migrant syrie de 3 ans, retrouvé mort noyé sur une plage de Turquie, plusieurs artistes ont réagi dans les médias. Si Gérard Depardieu a poussé un coup de gueule sur la situation des migrants en Europe, Charles Aznavour confiait vouloir les aider, tout comme Moussier Tombola qui s'est engagé pour les migrants de Calais. De son côté, le chanteur Tété dévoilait ce lundi sa tribune publiée dans le journal "Le Monde", deux jours seulement après l'appel lancé par Marc Lavoine.

En compagnie de 65 autres personnalités, le chanteur s'est engagé sur le sujet en signant le texte "La main tendue", publié dans le Journal du Dimanche. "Ces enfants sont les nôtres, leurs parents sont nos semblables, nous ne formons qu'une seule humanité. Voilà ce que nous avons pensé. Crié plutôt. Et la rage n'est pas retombée", voilà un extrait de cet appel à l'initiative du comique et dernier metteur en scène de Sylvie Joly, Alex Lutz.

"Je ne suis pas là pour donner des bons points..."

Ce lundi, François Hollande confirmait dans un discours que la France recevra 24 000 nouveaux migrants, conformément au plan de répartition élaboré par la commission Européenne. Invité de la journaliste Audrey Crespo-Mara sur LCI, Marc Lavoine a confié si le président de la République avait répondu ou non à ses attentes sur la question des migrants. "Je ne sais pas. Je regarde les choses d'une autre façon. Je suis un artiste, je ne suis pas là pour donner des bons points à François Hollande ou aux gens qui tentent de sortir notre pays de la crise. Moi, quand j'ai un problème d'urgence, j'appelle un médecin. Quand j'ai vu ces images (...) j'ai appelé Médecins Sans Frontières parce que je trouvais qu'il y avait une urgence", a-t-il expliqué.

Et de poursuivre : "J'ai bien compris que Médecins Sans Frontières avaient (...) affreté des bateaux pour sauver des vies. Ils en ont sauvé 15 000 depuis le mois de mai. C'est pas rien. Je voulais aussi donner aussi l'occasion de montrer le visage des gens qui viennent en aide à ceux qui en ont besoin et aussi montrer le visage de ceux qui souffrent (...) Les populations déplacées ne sont pas qu'un chiffre, c'est des gens avec des histoires (...) J'ai voulu accompagner Médecins Sans Frontières parce que je pense que c'est important aujourd'hui de prendre en compte leur action, de la considérer et de les aider à continuer à développer leur travail. C'est quand même 25 000 personnes dans le monde qui s'occupent des autres".

Par Clara P

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 11 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Sur Instagram, Anthony Delon a partagé la douleur de Laura Smet et David Hallyday après l'hommage populaire à… https://t.co/nNy0rw3z7a
    Détails
  • 11 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Johnny Hallyday enterré à Saint-Barth, sa veillée funèbre a eu lieu https://t.co/Krcbs0Q7C5 https://t.co/aZCqBupd5b
    Détails
  • 11 déc Kev Adams @kevadamsss
    RT @KevAdamsCrew: Replay de l’émission Mardi cinéma avec @kevadamsss ➡️ https://t.co/2Fnxl8SU82 #ToutLàHaut https://t.co/6l1t82BnqX
    Détails