• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Michel Polnareff : pourquoi la guerre contre son producteur continue

Michel Polnareff : pourquoi la guerre contre son producteur continue
  • A-
  • A+
Partager Google+

Le 8 octobre, Michel Polnareff a une nouvelle fois perdu son procès pour diffamation contre son producteur Gilbert Coullier. Mais le chanteur n’a pas dit son dernier mot, et compte bien se pourvoir en cassation pour obtenir gain de cause, selon son avocat. Non Stop People vous en dit davantage.

C’est une histoire qui n’est pas prête de s’arrêter. Le chanteur Michel Polnareff va une nouvelle fois tenter de faire condamner le producteur de spectacles, Gilbert Coullier, pour diffamation. Il lui réclame 300 000 euros, après que celui-ci ait insinué que le chanteur simulait une maladie pour annuler deux concerts. Après avoir perdu son procès en mars 2018, la cour d’appel d’Aix- En- Provence vient une nouvelle fois de donner gain de cause lundi 8 octobre à Gilbert Coullier, en estimant qu’il avait tenu ses propos " en toute bonne foi ".  L’avocat du chanteur a déclaré que Michel Polnareff allait se pourvoir en cassation. 


L’embolie pulmonaire de Michel Polnareff

Tout commence en décembre 2016, alors que Michel Polnareff est en tournée dans toute la France. Quelques heures avant de monter sur la scène de la salle Pleyel à Paris, le chanteur annule son concert, ainsi que celui du lendemain prévu à Nantes. La raison ? Le chanteur serait malade et ne pourrait pas assurer ses représentations. Dans les médias, son producteur, Gilbert Coullier, fait part de son scepticisme quant au diagnostic des médecins. Le chanteur a néanmoins appelé SOS médecins pendant la nuit, et s’est vu prescrire des antibiotiques ainsi que des probiotiques.  Le lendemain, l’artiste est admis à l’hôpital américain de Neuilly-Sur-Seine où un spécialiste lui diagnostic une grave embolie pulmonaire.

Le producteur quant à lui, raconte qu’il a demandé à un huissier de constater qu’au moment où l’interprète aurait dû être sur scène, il était en réalité dans un bar en train de déguster une bouteille de Bordeaux grand cru et de cocktails. Il explique également à Europe 1 : "Je pense qu'il n'avait pas envie d'y passer, c’était une sorte de caprice ". Le producteur a perdu 450 000 euros à cause des annulations.  Michel Polnareff n’est pas prêt de laisser passer ses déclarations qui seraient, selon son avocat, une manipulation et un chantage pour des raisons financières.

Par Julia San Martin

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 19 nov sophia aram @SophiaAram
    Make our diesel great again https://t.co/TiOucbRW4k #GiletsJaunes
    Détails
  • 19 nov Non Stop People @NonStopPeople
    Houcine de la Star Academy : jugé pour violences conjugales sur son ex-compagne https://t.co/nFkHdvbL7i https://t.co/cni8cW2kL5
    Détails
  • 19 nov Non Stop People @NonStopPeople
    Johnny Hallyday : "l'amour plus fort que les mensonges", sa fille Jade répond aux critiques https://t.co/yjtUKVUGdb https://t.co/cczpQCO9gg
    Détails