• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Michel Polnareff, sa carrière, son enfance, ses succès, un proche raconte

Michel Polnareff, sa carrière, son enfance, ses succès, un proche raconte
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

''Je suis un paradoxe permanent, fascinant et fasciné, excessif et ordinaire, solide et fragile, porté et détruit par l'amour, guidé en permanence par une main céleste aux portes de l'Enfer'', se décrit Michel Polnareff dans son autobiographie à paraître le 8 avril prochain. Anthony Martin, qui l'a rencontré il y a 12 ans avec qui il est resté proche, était l'invité d'RTL lundi 21 mars. Il s'est confié sur son ami et est revenu sur les grandes étapes de sa vie.

 

A l'occasion de la sortie de l'autobiographie de Michel Polnareff, Spèrme, Anthony Martin, le seul journaliste à avoir interviewé le chanteur lors de son exil à Los Angeles est revenu sur la carrière de l'interprète de Marilou, mais aussi sur le parcours qui a déssiné sa personnalité atypique. Anthony Martin raconte d'abord l'histoire cachée derrière son titre célèbre, ''l'homme en rouge'', un récit de son enfance difficile et des Noël passés sans cadeaux sous la coupe d'un père tyrannique. De cet enfance, Michèle Polnareff n'a rien caché. Il raconte sans détour la violence de son père qui le bat et le contraint à faire dix heures de piano classique par jour. Une vie d'esclave qui finira par le dégoûter de la musique classique et le poussera dans les bras du rock'n'roll et du succès. Malgré une première reconnaissance avec les tubes La poupée qui fait non (enregistrée avec les musiciens du futur Led Zeppelin, Jimmy Page et John Paul Jones) et Love me please love me, les relations avec son père reste très tendues. Ses paroles, controversées pour l'époque, ses chansons ont même été interdites de diffusion à la radio en journée par Charles de Gaulle, feront dire à son père qu'il l'avait ''déshonoré''. ''Qu'est ce que tu chantes, j'ai honte !'' rapporte même le journaliste.

Les années de galère

Ce sont ces mêmes relations compliquées qui décident Michel Polnareff a claquer la porte de l'appartement familial dans la rue d'Oberkampf à Paris. De ce départ, le chanteur écopera plusieurs années de galère, sans le sou, dans les rues de la capitale. Il passera trois ans, guitare à la main, à ''rôder ses titres'' sur les marches du Sacré-Coeur à Montmartre. Contraint de dormir dans les bouches de métro, il passe jusqu'à 13 jours sans manger et sera plusieurs fois embarqué par la police pour ''tapage nocturne'' mais le chanteur refusera toujours de mendier, confie Antony Martin. Il lui faudra attendre Lucien Morisse, directeur des programmes à Europe 1, qui, séduit par sa musique, décide de faire passer en boucle une de ses chansons à l'antenne. Elle devient rapidement un tube et lance la carrière de Michel Polnareff.

Les années américaines et le retour en France

Malgré son succès, le chanteur est confronté à de nombreuses dettes financières. Il doit beaucoup d'argent aux impôts et a été escroqué à hauteur de plusieurs centaines de milliers de francs par son homme de confiance. Il décide de quitter la France pour ''se refaire'' et pouvoir rembourser ses dettes et s'installe aux Etats-Unis. Finalement, il écrit Lettre à France un soir de ''coup de blues'' et en fait ''une lettre d'amour postée depuis les Etats-Unis à ce pays qui lui manque tant même si il jure qu'il ne reviendra pas en France, qu'il ne rechantera pas en français parce qu'il en veut beaucoup à la France'', rapporte Anthony Martin. Il reviendra finalement incognito en France quelques années plus tard. Après s'être installé dans un petit village de Seine et Marne, il s'installe dans une suite d'un hôtel de luxe à Paris, duquel il ne sortira pas ''pendant 800 jours''. Il connaît de graves soucis de santé à son retour dans la capitale et manque presque de perdre la vue. Il sera finalement opéré avec succès et composera son dernier album en date, Kâmâ Sutrâ, depuis cette même chambre d'hôtel avant de connaître un retour triomphant.

 

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 13 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Roman Polanski accusé d’agression sexuelle sur une fillette : une enquête ouverte https://t.co/4uoetG4sgY https://t.co/TVkFAQEoqH
    Détails
  • 13 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Taylor Swift a 28 ans : la star amoureuse de Joe Alwyn, elle s'affiche avec l'acteur https://t.co/bxYDWZgC9t https://t.co/HH8QGeiquE
    Détails
  • 13 déc P!nk @Pink
    Congratulations Alabama. One small step in the right direction for all of us. 🙏 our voices are being heard
    Détails