• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Musique

Mika victime d’homophobie et de harcèlement, il dénonce dans son nouveau clip !

Mika victime d’homophobie et de harcèlement, il dénonce dans son nouveau clip !
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Depuis l’annonce de son homosexualité en 2012, Mika a fait l’objet de nombreuses critiques. Dans son nouveau clip, Hurts, issu de l'album No Place In Heaven, le chanteur franco-libanais coach de The Voice dénonce le harcèlement à l’école dont il a également été victime plus jeune. Non Stop People vous en dit plus.

Après avoir fait son coming out dans les colonnes du magazine américain Instinct en 2012, Mika sortait peu à peu de son silence. Ainsi, lors d’un entretien accordé à Psychologies Magazine, le chanteur avait révélé les réactions de certains lors de l’annonce de son homosexualité : "J’ai dû faire face à des réactions très dures. Mais j’ai attendu, sans rien dire, pour montrer que, moi, je restais le même, celui qu’ils avaient toujours connu et aimé". Dans la foulée, Mika s’était confié sur un thème qui lui tient à cœur : le harcèlement. "J’ai été victime de l’intolérance et grâce à l’aide que j’ai reçue, j’ai pu trouver un chemin pour moi-même", avait-il lâché dans les colonnes de RTL2.fr. Mais son engagement n’a semble-t-il pas suffi à stopper l’homophobie. En effet, des images promotionnelles de son concert en Italie avaient été tagguées d’un "Frocio", qui signifie "pédé". Via son compte Twitter, il avait répliqué estimant qu’il fallait "rompre le silence". "Personne n’a le droit de discriminer quelqu’un d’autre. L’amour fait ce qu’il veut", avait-il ajouté.

No Place In Heaven, le nouveau clip de Mika contre le harcèlement

Dans les colonnes du magazine Nous Deux, l’interprète de Relax, Take it easy était revenu sur le combat contre l’homophobie : "Beaucoup de gens ont souffert pour nous et avant nous". Dans son dernier clip de la version remixée de Hurts, Mika a tenté de faire bouger les choses. En effet, le chanteur franco-libanais s’est attaqué au harcèlement scolaire. Ainsi, tout le long de la vidéo, postée vendredi 5 février sur la Toile, celui qui racontait ses blessures d’enfance au cours d’un témoignage choc dans Envoyé Spécial a suivi le quotidien de trois adolescents victimes. Dans le clip, Mika joue même les anges gardiens en peignant en blanc, avec les trois adolescents, un mur rempli d’insultes dont ils étaient la cible. En s’engageant ainsi, le chanteur suit le pas d’Indochine, qui avait en 2013 déjà dénoncé le harcèlement à l’école à travers le clip choquant de College Boy.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 23 juil sophia aram @SophiaAram
    Ce moment gênant où l'on en est rendu à entendre le FN faire des leçons sur l'Etat de droit au ministre de l'intérieur... #Collomb
    Détails
  • 23 juil sophia aram @SophiaAram
    Gerard #Collomb "mais qui sont tous ces gens dont vous me parlez? Et puis qu'est-ce que vous faites tous dans ma chambre d'abord ?!!!"
    Détails
  • 23 juil Non Stop People @NonStopPeople
    Karine Ferri maman : elle se dévoile sur Instagram pour la 1ere fois depuis l’accouchement https://t.co/KVJui3chxP https://t.co/7KaLT35xkj
    Détails